Mercredi 13 Rabii 1 1440 - 21 novembre 2018
Français

Il quitte Mouzdalifa (précipitamment) , se rend à La Mecque et procède à la marche entre Safa et Marwa mais reporte l'accomplissement de la circumambulation principale pour la cumuler avec celle de l'adieu

question

Voici un homme qui accompagne ses père et mère pour faire un pèlerinage majeur isolé. Ils se rendirent directement à Arafa puis allèrent passer la nuit à Mouzdalifa. Au jour de la fête, ils se dirigèrent vers La Mecque, firent la marche prévue dans le cadre du pèlerinage majeur sans avoir procédé à la circumambulation principale- puisqu'ils voulaient la cumuler avec celle de l'adieu compte tenu de l'incapacité de ses père et mère- puis ils se rasèrent et mirent fin à leur pèlerinage par ignorance. Ensuite, ils lapidèrent la grande stèle au cours du jour de la fête... Encourent-ils quelque chose?

texte de la réponse

Louanges à Allah

Il n' y a aucun inconvénient à agir comme indiqué. Quand un pèlerin se met en état de sacralisation pour faire un pèlerinage majeur isolé ou un pèlerinage intégré, va se stationner à Arafa, se rend à Mouzdalifa, puis à Mina, descend à La Mecque, procède à la marche prévue dans le cadre du pèlerinage et retarde l'accomplissement de la circumambulation principale jusqu'à son voyage, ce qu'il a fait ne comporte aucun inconvénient. Mais il a commis l'erreur d'avoir mis fin à son pèlerinage avant de lapider les stèles. S'il l'a fait par ignorance, il n'encourt rien.

Envoyer les observations