Samedi 14 Chaabaan 1445 - 24 février 2024
Français

Seul Allah guide..

Question

Comment concilier la parole du Très-haut : « Tu ne guides pas qui Tu veux.. » et « certes, tu guides vers le chemin droit. »?

Texte de la réponse

Louange à Allah.

Allah a créé l’homme et l’a doté de la raison , lui a destiné la Révélation, envoyé des Messagers, l’a invité à accepter la Vérité et l’a mis en garde contre le faux avant de lui laisser le choix. « Dis: la Vérité vient de votre Maître; qu’y croie qui veut et que mécroie qui veut. » (Coran,18:29)

Allah a donné à Son Messager , Muhammad (bénédiction et salut soient sur lui) l’ordre d’expliquer la Vérité à tous les humains tout en leur laissant la faculté de choisr ce qu’ils désirent. Celui qui obéit (à Allah) en proftera et celui qui Lui desobéira ne nuit que lui-même. C’est dans ce sens que le Transcendant dit: «Dis: « Ô gens ! Certes la vérité vous est venue de votre Seigneur. Donc, quiconque est dans le bon chemin ne l'est que pour lui-même; et quiconque s'égare, ne s'égare qu'à son propre détriment. » (Coran,10:108)

L’islam est une religion adpatée à la nature humaine, à la raison qui pense (juste). Allah a distingué le vrai du faux et donné l’ordre de faire tout ce qui est bien et nous a mis en garde contre tout ce qui est un mal et nous a rendu les bonnes choses licites, et les mauvaises illicites, et banni la contrainte en matière religieuse parce que les avantages et desavantages qui en découlent profitent à la créature non au Créateur. Sous ce rapport, le Très-haut dit: « Nulle contrainte en religion ! » (Coran,2:265) Le Transcendant dit encore: « Quiconque fait une bonne œuvre, c'est pour son bien. Et quiconque fait le mal, il le fait à ses dépens » (Coran,41: 46).

Seul Allah guide. S’Il l’avait voulu , Il aurait guidé tous les humains car rien ne Lui est impossible, ni sur terre ni dans les cieux.Rien ne se passe dans Son royaume qui soit contraire à Sa volonté: « Dis: « L'argument décisif appartient à Allah. S'Il avait voulu certainement Il vous aurait tous guidés. (sur le droit chemin) » (Coran,6:149)

Sa sagesse a voulu de nous créer capables de choisir et de nous révéler la Guidance et le Discernement. Quiconque obéit à Allah et à Son Messager, entrera au paradis et quiconque leur désobeit , entrera en enfer, conformément à Sa parole: «Certes, il vous est parvenu des preuves évidentes, de la part de votre Seigneur. Donc, quiconque voit clair, c'est en sa faveur; et quiconque reste aveugle, c'est à son détriment, » (Coran,6:104)

Le Messager (bénédiction et salut soient sur lui) ne détermine pas la guidance car son rôle, qui est aussi celui des musulmans, se limite à bien expliquer et à bien indiquer la voie droite sans recourir à une quelconque contrainte d’après cette parole d’Allah le Transcendant adréeesée à Son Messager (bénédiction et salut soient sur lui): « Si ton Seigneur l'avait voulu, tous ceux qui sont sur la terre auraient cru. Est-ce à toi de contraindre les gens à devenir croyants ?» (Coran,10:99) Il dit encore: «…Au Messager, cependant, n'incombe que la transmission claire. » (Coran,29:19)

Seul Allah guide (les humains) vers la Vérité) Aucun être humain n’y a le moindre rôle comme le Transcendant l’a précisé en ces termes à l’endroit de Son Messager (bénédiction et salut soient sur lui): «Tu [Muhammad] ne diriges pas celui que tu aimes: mais c'est Allah qui guide qui Il veut. Il connaît mieux cependant les bien-guidés. » (Coran, 28:56)

Allah guide qui Il veut et laisse s’égarer qui Il veut. Il nous a informé qu’Il guidera celui qui Lui obéit et s’oriente vers Lui. C’est dans ce sens qu’Il dit: « Quant à ceux qui se mirent sur la bonne voie, Il les guida encore plus et leur inspira leur piété. » (Coran,47:17) Celui qui Lui désobéit et se détorune de Lui ne sera pas guidé par Lui d’après Ses propos : « C'est à Allah qu'appartient la religion pure. Tandis que ceux qui prennent des protecteurs en dehors de Lui (disent): « Nous ne les adorons que pour qu'ils nous rapprochent davantage d'Allah. » En vérité, Allah jugera parmi eux sur ce en quoi ils divergent. Allah ne guide pas celui qui est menteur et grand ingrat. » (Coran,39:3)

Allah sait tout: ce qui s’est passé et ce qui se passe et ce qui se passera. Il a toujours connu les croyants , les mécréants, leurs oeuvres respectives et leurs destinées dans l’Au-delà , et Il a écrit tout cela sur le Tableau bien gardé puisqu’Il a dit: «alors que Nous avons dénombré toutes choses en écrit. » (Coran,78:29)

Allah a créé l’homme libre et lui a donné la possiblité d’agir en deux directions: croire ou ne pas croire, comme Il l’a dit: « Nous l'avons guidé dans le chemin, -qu'il soit reconnaissant ou ingrat - » (Coran, 76:3)

L’excercie de la liberté humaine dépend de la jouissance des facultés mentales. Quand l’homme perd la raison qui lui pemet de distinguer le bien du mal, il cesse d’être reponsable de ses acte. Voilà pourqoui la loi islamique ne retient rien contre le fou ni contre l’enfant mineur ni contre le dormeur. Aucun de ceux-là n’est responsable aussi longtemps qu’il ne sera pas en mesure de distinguer la croyance et la mécrance et le vrait du faux.Qulle que soit l’orietation choise par l’individu, il se trouve soit en face de la Récompense, soit en face du chatîment; s’il obéit , il sera admis au paradis « A réussi, certes, celui qui la purifie.» Coran, 91:9) et s’il désobéit, il sera envoyé e enfer. « Et est perdu, certes, celui qui la corrompt. » (Coran, 91: 10)

Le choix de l’une des deux directions entraîne l’examen de comptes devant le Maître des univers. Aussi devient-il claire que la croayance comme la mécrance; l’obéissance comme la desobéissnce sont décidées librement par l’homme. Et de son choix dépendra récompense et chatiment: « Quiconque fait une bonne œuvre, c'est pour son bien. Et quiconque fait le mal, il le fait à ses dépens. Ton Seigneur, cependant, n'est point injuste envers les serviteurs. » (Coran,41:46)

Celui qui aime Allah et Son Messager et désire jouir du bonheur ici-bas et dans l’au-delà doit embrasser l’islam. Celui qui ne le veut pas puisqu’il préfère la vie d’ici-bas et ne se convertit pas à l’islam, aura la Géhenne pour destination.L’homme ne doit subir aucune cntrainte puisque c’est lui et lui seul qui assumera les avantages et desavantages qui decouleront de son choix. Le Trascendant dit: « Ceci est un rappel. Que celui qui veut prenne donc le chemin vers son Seigneur ! » (Coran, 76:29)

Source: Extrait de Ussoul ad-din al-islami par Cheikh Muhammad ibn Ibrahim at-Tuwaydjiri