Mardi 5 Rabii 1 1440 - 13 novembre 2018
Français

La différence entre le miracle, le prodige et la magie

124838

date de publication : 02-04-2016

vues : 2412

question

Qu'est-ce que le miracle? Comment le distinguer du prodige d'une part et de la magie d'autre part?

texte de la réponse

Louanges à Allah

Le miracle est un singe extraordinaire à travers lequel Allah entend apporter son appui à ses messagers et prophètes, signe que ceux-ci utilisent pour lancer un défi aux gens. Quant au prodige, il est une chose extraordinaire qu'Allah Très haut permet à l'un de ses alliés d'accomplir.

Il y a de nombreuses différences entre le miracle et le prodige, en voici quelques unes:

- Le miracle est spectaculaire. Celui qui en bénéficie, le Prophète, reçoit l'ordre de le manifester alors que l'allié d'Allah destinataire duprodige reçoit l'ordre de le dissimuler.

- Le miracle survient à la suite d'un défi lancé au prophète alors que le prodige n'est pas lié à un défi ni à la prétention par son destinataire d'une vertu particulière ou un rang auprès d'Allah.

- Le fruit du miracle profite aux autres tandis celui du prodige se limite à celui qu'il concerne.

- Le miracle peut revêtir toutes les formes extraordinaires tandis que le prodige ne revêt que certaines formes.

- Le miracle est réservé aux prophètes tandis que les prodiges sont réservés aux alliés d'Allah.

- Les prophètes utilisent les miracles comme arguments devant les polythéistes aux cœurs durs tandis que les alliés d'Allah se servent des prodiges pour se stabiliser , consolider leur certitude et se débarrasser des troubles.

Extrait d'un mémoire de master intitulé: la sainteté et le prodige dans la foi islamique par le chercheur Muhammad Khayr al-Umari.

Il y a aussi des différences entre le miracle et la magie. En voici quelques unes:

-Le miracle est extraordinaire en ceci qu'il viole les lois de la nature et provient d'Allah Très haut tandis que la magie fonctionne selon des procédés qu'on peut apprendre. C'est l'œuvre du magicien.

-le miracle ne produit que du bien tandis que la magie ne produit que du mal.

- On ne peut pas annuler le miracle tandis qu'on peut défaire la magie. Il est bien connu que la magie ne fonctionne que si le magicien coopère avec des démons et se rapproche d'eux.» Extrait deConférences sur la culture islamique p.174 du Dr Ahmad al-Awaicha.

- le miracle s'accomplit par l'entremise d'un prophète qui est le meilleur de ses prochains pour son savoir, ses actions et ses mœurstandis que la magie est l'œuvre du magicien qui est le pire de ses semblables quant à son savoir, ses actes et ses meurs . Les gens répugnent à la magie et au magiciens.

-Le miracle ne reposepas sur un moyen. C'est pourquoi celui qui n'est pas un prophète ne peut pas le produire. Quant à la magie, elle emploie des moyens bien connus comme les incantations qu'on prononce et écrit et à travers lesquelles on implore l'assistance des djinns. Quiconque apprend cela et l'applique obtient l'effet magique recherché. Quant au miracle, on l'obtientpar l'apprentissage et l'expérience.» Voir al-fourouqd'al-Quarafi (8/116) selon la numérotation de la bibliothèque électronique ach-chamila.

Voici des propos des ulémas concernant les différences entre le miracle, le prodige et la magie.

L'érudit as-Saadi (puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) dit: la différence entre le miracle et le prodige (d'une part) et les états sataniques extraordinaires apparus sur les magiciens et les charlatans (d'autre part) est que le miracle est ce qu'Allah fait apparaître par l'intermédiaire des prophètes et messagers en fait de phénomènes extraordinaires qu'ils emploient pour défier les gens et les informer qu'Allah les fait apparaître en guise de soutien aux messagers et pour amener les humains à croire en leur missions. Relève de ce chapitre l'éclatement de la lune et la révélation du Coran qui constitue le plus grand miracle du Messager, le gémissement d'un tronc d'arbre (sur lequel il s'était assis), le jaillissement d'une source d'eau entre ses mains, entre autres nombreux miracles.

Quant au prodige, il consiste dans ce qu'Allah fait apparaîtrepar l'entremise de ses alliés croyants en fait de capacités extraordinairesen termes de savoir et de pouvoir et d'autres choses. En fait partie l'ombre qui apparut au-dessus d'Oussayd ibn al-Khoudhayr lors de sa récitation du Coran et la lumière qui jaillit devant Abbad ibn Bishr et Oussayd ibn Houdhayr après qu'ils quittèrent le Prophète (bénédiction et salut soient sur eux). En effet, dès qu'ils se séparèrent, la pointe de la cravache que portait chacun d'eux devint assez lumineux pour lui éclairer le chemin.

Un tel phénomène n'est considéré comme un prodige que lors qu'il se produit par l'entremise d'une personne droite et attachée à la foi et à l'observance de la charia. Si tel n'est pas l'état de la personne, les actes extraordinaires qu'il produit relèvent des états sataniques. Que l'on sache que le fait pour certains musulmans de n'avoir pas fait apparaître des prodiges ne signifie pas que leur foi est imparfaite car le prodige ne se produit que pour des raisons dont voici quelques unes:

- Renforcer la foi du fidèle et le stabiliser. C'est pourquoi bon nombre des compagnons n'ont pas accompli des prodiges en raison de la force de leur foi et de leur parfaite certitude.

- Etablir la preuve devant l'ennemi. C'est ce qui arriva à Khalid quand il absorba du poison. Auparavant, il avait assiégé une forteresse et les gens qui s'y trouvaient refusèrent de se rendre avant qu'il n'absorbât le poison. Il le fit et prit la forteresse. Un incident similaire arriva à Abou Idriss al-Khawlani quand al-Aswad al-Ansi le jeta dans le feu. Allah le sauva car il avait besoin d'un tel prodige. C'est aussi comme le cas d'Oum Ayman qui, partie pour émigrer vers Médine, fut saisie par une grande soif. A ce moment, elle entendit un bruit au-dessus d'elle. Elle redressa sa tête pour découvrir un sceau rempli d'eau. Elle en but puis le sceau disparut.

- Le prodige peut encore constituer une épreuve qui procure du bonheur aux uns et apporte le malheur à d'autres; celui qui l'accomplit peut en tirer le bonheur s'il fait preuvede reconnaissance comme il peut périr s'il en fait un motif d'orgueil et ne observe pas une conduite droite.» Extrait de at.-Tanbihaat al-latifa fii ma ihtawat alyhi al-wasitiyyah min al-mabahith al-mounifah (P.107).

Cheikh Ibn Outhaymine (puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) a été interrogé en ces termes: comment différencier le miracle, le prodige et la divination?

Voici sa réponse: le miracle est réservé aux prophètes, le prodige aux alliés d'Allah et la divination aux alliés de Satan. Le miracle ne peut plus se produire car le Messager d'Allah (bénédiction et salut soient sur lui) est le sceau des prophètes. Aussi le miracle ne se produira plus. Le prodige avait apparu avant le Messager et continuera d'apparaître après lui et jusqu'u jour de la Résurrection. On le fait accomplir par un homme pieux. Quand on voit un homme droit attaché à l'observance des ordres d'Allah accomplir quelque choses d'extraordinaire , on sait que c'est un véritable prodige. Si le même acte extraordinaireest accompli par un devin, un homme qui n'est pas droit, nous savons que cela provient des diables car ceux –ci coopèrent avec les humains parfois dans laréalisation de leurs objectifs. Extrait de liqaa aat al-Bab al- maftouh, liqaa n° 84, question n° 8.

Allah le sait mieux.

Envoyer les observations