Samedi 9 Rabii 1 1440 - 17 novembre 2018
Français

Le chemin vers le Fridaws supérieur

135085

date de publication : 14-03-2015

vues : 3357

question

L'accès au Fridaws supérieur du paradis passe-t-il par un chemin difficile que seuls peu de gens peuvent parcourir? Notre noble messager a dit: Quand vous demandez à Allah votre admission au paradis, précisez l'accès au Fridaws supérieur, etc. Le fait de ma part de dire fréquemment: Monseigneur! Je te demande de m'accueillir au Fridaws supérieur du paradis me permettra-t-il d'y accéder par la grâce d'Allah Très-haut, même si mes œuvres à elles seules ne me qualifiaient pas à atteindre une telle position? Quelles sont les œuvres qui nous permettraient d'y accéder avec l'autorisation d'Allah Très-haut? Il y a encore un hadith de notre Messager (Bénédiction et salut soient sur lui) selon lequel: Quiconque demande trois fois à être admis au paradis, celui-ci dira: Monseigneur! Laisse-le entrer, etc. Dès lors, m'est-il permis de dire directement: Monseigneur! Je te demande de m'accueillir au Fridaws supérieur du paradis au lieu de dire: Monseigneur! Je te demande de m'accueillir au paradis?

texte de la réponse

Louanges à Allah

Premièrement, at-Tirmidhi (2450) a rapporté et approuvé un hadith d'après Abou Hourayrah (P.A.a) selon lequel le Messager d'Allah (Bénédiction et salut soient sur lui) a dit: Quiconque craint (Allah), voyage (prie) nuitamment et quiconque voyage nuitamment arrive à bon port! Attention! La marchandise d'Allah coûte cher! Attention! La marchandise d'Allah c'est le paradis. (Jugé authentique par al-Albani dans Sahih at-Tirmidhi et ailleurs).

Le paradis est une marchandise qui coûte chère. Le Fridaws supérieur est la partie supérieure des paradis, donc la meilleure que ne pourront atteindre que des gens qu'Allah aura privilégiés par Sa grâce. At-Tirmidhi (3174) a rapporté et vérifié un hadith d'après Anas ibn Malick (P.A.a) selon lequel le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) a dit: Le Fridaws constitue la partie supérieure, la meilleure, du paradis. (Jugé authentique par al-Albani).

D'après Abou Hourayrah (P.A.a) le Messager d'Allah (Bénédiction et salut soient sur lui) a dit: Le paradis est entouré de difficultés et l'enfer de plaisirs. (Rapporté par al-Bokhari et par Mouslim). Si le paradis est entouré de difficultés et de toutes sortes de peines, que dire de ses meilleurs et plus hauts compartiments? Tout cela signifie que l'affaire n'est pas négligeable.

Ibn al-Qayyim dit: «La chose la plus sainte, la plus éminente, la plus lumineuse, la plus noble, la plus sublime et la plus vaste, c'est le trône du Clément, l'Auguste. C'est pourquoi, le trône a pu Lui servir de siège. Tout ce qui s'approche le plus du trône devient plus lumineux, plus saint et plus noble par rapport à ce qui en est plus éloigné. Voilà pourquoi le paradis Fridaws constitue la partie supérieure du paradis, la plus noble, la plus lumineuse et la plus sublime car elle est la plus proche du trône qui en est le plafond.

Tout ce qui s'en éloigne devient plus sombre et plus étroit. C'est pourquoi la partie la plus basse est la pire des places, la plus étroite et la plus éloignée de tout bien.» Voir al-Fawaid (p.27). Les occupants du Fridaws supérieur sont ceux qui s'empressent à accomplir de bons actes. A ce propos, Allah Très-haut dit: Les premiers (à suivre les ordres d'Allah sur la terre) seront les premiers (dans l'au-delà) Ce sont ceux-là les plus rapprochés d'Allah dans les Jardins des délices. (Coran,56:10-12).

As-Saadi dit: les plus rapprochés d'Allah forment l'élite des créatures humaines. Extrait du Tafsir d'as-Saadi (p.833).

Ibn Kathir dit: Celui qui s'engage dans une vertueuse compétition ici-bas et s'en sort le premier se retrouvera dans l'au-delà parmi les premiers à être honorés. La rétribution sera de la même espèce que à l'acte rétribué. On réservera à chacun le traitement mérité. Extrait du Tafsir d'Ibn Kathir (7/517).

Deuxièmement, que l'on sache que l'invocation reste l'une des plus importants moyens d'obtenir gain de cause et d'échapper à ce que l'on craint. L'invocation est au cœur du culte d'après ce que le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) a dit dans un hadith sûr. En plus d'être une pratique cultuelle aimée d'Allah, l'invocation est de surcroitun moyen d'obtenir ce que l'on recherche. Allah assiste toute personne pour laquelle Il veut du bien à s'adonner à l'invocation et aux actes qui la lui facilitent. C'est dans ce sens que le Très-haut dit: Celui qui donne et craint (Allah) et déclare véridique la plus belle récompense Nous lui faciliterons la voie au plus grand bonheur. Et quant à celui qui est avare, se dispense (de l'adoration d'Allah), et traite de mensonge la plus belle récompense Nous lui faciliterons la voie à la plus grande difficulté. (Coran,92:5-10).

Al-Bokhari (2790) a rapporté d'après Abou Hourayra (P.A.a) que le Messager d'Allah (Bénédiction et salut soient sur lui) a dit: Certes, le paradis comporte cent niveaux destinés à accueillir les combattants dans le chemin d'Allah. L'espace séparant un niveau du suivant est comme celui qui sépare la terre du ciel. Quand vous vous adressez à Allah, demandez Lui le Fridaws qui constitue le centre du paradis et sa partie supérieure qui m'a été montrée située juste au-dessous du trône du Clément à un endroit à partir duquel coulent les rivières du paradis.

Al-Hafedz (Ibn Hadjar) dit:« Ceci indique que Fridaws se situe au-dessus de toutes les autres parties du paradis. Et c'est pour instruire les membres de sa communauté et les pousser à viser haut qu'il (le Prophète) a dit: Quand vous vous adressez à Allah, demandez Lui le Fridaws.

Troisièmement, sachez, ô fidèle serviteur d'Allah, que ce n'est pas en nourrissant des espoirs et des rêves que l'obtient des grades ici-bas car il faut plutôt employer les moyens aptesà se les procurer. S'il en était autrement, il n'y aurait aucune différence entre celui qui dit la vérité et le menteur. Là , réside l'une des sagesses qui fondent les charges qu'Allah a prescrit à Ses fidèles serviteurs et les ordres qu'Il leur a donnes.

A ce propos, Allah Très-haut dit: Ceci ne dépend ni de vos désirs ni des désirs des gens du Livre. Quiconque fait un mal sera rétribué pour cela, et ne trouvera en sa faveur, hors d'Allah, ni allié ni secoureur. Et quiconque, homme ou femme, fait de bonnes œuvres, tout en étant croyant... les voilà ceux qui entreront au Paradis; et on ne leur fera aucune injustice, fût-ce d'un creux de noyau de datte. (Coran,4:123-124).

Cheikh Ibn Saadi (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) dit: C'est-à-dire que le sort, le salut et la purification ( de l'âme) ne dépend ni de vos désirs ni des désirs des gens du Livre. Par désirs, on entend parler du discoursde l'âme qu'on ne transforme pas en pratique. C'est un simple souhait. Si l'on y opposait un autre de la même nature, les deux resteraient pareils (?). Cette règle s'applique à toute affaire. Que dire quand il s'agit de la foi et du bonheur éternel? Ce sont les actes qui confirment ou infirment les prétentions. Voir le Tafsir de Saadi (205).

Quatrièmement, voici quelques unes des œuvresles plus importantes qui puissent permettre au musulman d'atteindre les plus hauts grades, voire le Fridaws supérieur grâce à la miséricorde d'Allah:

- le combat dans le chemin d'Allah

On a déjà cité un hadith rapporté par Abou Hourayra (P.A.a) dans ce sens. Mouslim (1884) a rapporté dans son Sahih d'après Abou Said al-Khoudri (P.A.a) que le Messager d'Allah (Bénédiction et salut soient sur lui) a dit:

- Abou Said! L'accès au paradis est assuré à quiconque agrée Allah pour Maître, l'islam pour religion et Muhammad pour Prophète. Enchanté, Abou Said dit:

-« répète-moi ça, ô Messager d'Allah! Ce dernier le répéta avant de poursuivre:

- une autre (œuvre) vaudra au fidèle serviteur d'Allah une élévation de cent niveaux séparé l'un du suivant d'un espace égale à celui qui sépare la terre du ciel!!

-Laquelle, ô Messager d'Allah!

-Le combat dans le chemin d'Allah! Le combat dans le chemin d'Allah!

- La sincérité et la véracité envers Allah

Mouslim (1909) a rapporté un hadith transmis par Sahl ibn Hounayf(P.A.a) selon lequel le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) dit : Si quelqu'un demande sincèrement le martyr à Allah, Allah lui donnera le grade de martyr, même s'il mourait sur son lit.

An-Nawawi (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) dit: Ce hadith indique qu'il est recommandé de demander à subir le martyr et d'avoir l'intention de bien faire.

- Croire en Allah et adhérer aux messages des messagers.

Allah Très-haut dit: Ceux qui croient et font de bonnes œuvres auront pour résidence les Jardins du "Firdaws," (Paradis), (Coran,18:107).

As-Saadi dit: Il est probable que par jardins Fridaws on entend désigner le centre du paradis, sa partie supérieure , la meilleure, et direque cette récompense est réservée à ceux qui auront réuni la foi et la bonne œuvre: les prophètes et les gens rapprochés (d'Allah). Il est aussi probable qu'on entend par là toutes les stations du paradis. Dans ce cas, il s'agirait d'une récompense pouvant s'étendre à tous les croyants y compris les rapprochés, les pieux et les modérés, chacun selon son état. C'est le sens le plus pertinent vu la portée générale du texte. Extrait du Tafsir d'as-Saadi (488).

D'après Abou Said al-Khoudri (P.A.a) le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) a dit: «Certes, les occupants du paradis verront les occupants des chambres supérieures comme ils apercevrontl'astre scintillant très lointain dans l'horizon à l'est ou à l'ouest, à cause de leur différence de grades. Ils (les compagnons ) ont dit:

Ces positions supérieures sont elles celles réservées aux prophètes que nul autre ne pourrait atteindre?

Au nom de Celui qui tient mon âme en Sa main! Elles sont accessibles à des hommes qui auront cru en Allah etadhéré aux messages des messagers. (Cité par al-Bokhari et par Mouslim).

Al-Hafedz (Ibn Hadjar) dit:« L'expressionadhérer aux messages des messagers signifie prendre leurs messages pour une vérité absolue. Autrement, tout individu qui aurait déclaré sa foi en Allah et son adhésion aux messages des messagers, atteindrait ces grades, ce qui n'est pas le cas.

-Bien faire ses ablutions malgré les contraintes, fréquenter souvent les mosquées et y attendre les prières , l'une après l'autre.

D'après Abou Hourayrah le Messager d'Allah (Bénédiction et salut soient sur lui) a dit:

- Ne vais-je pas vous indiquer (une pratique) qui permette d'absoudre les faux pas et d'élever les grades?

-Si, ô Messagerd'Allah!

- Bien faire ses ablutions malgré les contraintes, fréquenter souvent les mosquées et y attendre les prières , l'une après l'autre. Voilà comment rester à ses gardes! Voilà comment rester à ses gardes! (Rapporté par Mouslim (251).

- Observer les actes de dévotion que des informations exactes ont révélés comme des moyens de s'intégrer dans l'entourage du Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) au paradis.

Mouslim (489) a rapporté que Rabiia ibn Kaab al-Aslami (P.A.a) a dit: «Je passai la nuit chez le Messager d'Allah (Bénédiction et salut soient sur lui) et lui apportai de l'eau pour ses ablutions et ses besoins. Et il me dit:

- Demande ce dont tu as besoin.

-Je demande à t'accompagner au paradis.

-Ya t-il autre chose?

-Il n'y a que çà!

-Aide-moi ypar un fréquent recours à la prosternation!

Mouslim (2983) a rapporté encored'après Abou Hourayra (P.A.a) que le Messager d'Allah (Bénédiction et salut soient sur lui) a dit:« celui qui prend en charge un orphelin issu de lui même ou d'un autre sera à mes côtés au paradis comme ces deux en faisant un geste des sesdoigts , l'indexe et le majeur.

Mouslim (2631) a rapporté encore d'après Anas ibn Malick que le Messager d'Allah (Bénédiction et salut soient sur lui) a dit: Quiconque prend en charge deux filles jusqu'à leur majorité viendra au jour de la Résurrection à mes côtés comme ça en pliant son doigt.

L'imam Ahmad (12089) a rapporté d'après Anas ou un autre que le Messager d'Allah (Bénédiction et salut soient sur lui) a dit: quiconque prend en charge deux filles ou trois ou deux sœurs ou trois jusqu'à leur mort ou la sienne sera ( dans l'au-delà) à mes côtéscomme ça en faisant un geste de ses doigts indexe et majeur. (Jugé authentiquepar al-Albani 296).

En somme, s'efforcerà accomplir de bonnes œuvres, à s'empresser àbien faire, à initier des actions durables, de bonnes entreprises et d'émuler dans le bien, tout cela permet de réaliser ses espérances ici-bas et dans l'au-delà, portent-elles sur la fin que constitue le Fridaws supérieur. Voir la réponse donnée à la question n° 27075.

Allah le sait mieux.

Envoyer les observations