Mardi 5 Rabii 1 1440 - 13 novembre 2018
Français

Comment le diable apparut-il aux mécréants lors de la bataille de Badre tout en étant enchaîné pendant le Ramadan...

question

Il est bien connu que le diable assista à la bataille de Badre qui eut bien lieu en Ramadan. Pourquoi n'était-il pas enchaîné en ce moment?

texte de la réponse

Louanges à Allah

Premièrement, il est largement mentionné dans les ouvrages exégétiques et biographiques que le diable assista à la bataille de Badre sous la peau de Souraqa ibn Malick. Ceci s'illustre dans l'explication donnée à la parole du Très-haut: Et quand le Diable leur eut embelli leurs actions et dit: "Nul parmi les humains ne peut vous dominer aujourd'hui, et je suis votre soutien." Mais, lorsque les deux groupes furent en vue l'un de l'autre, il tourna les deux talons et dit: "Je vous désavoue. Je vois ce que vous ne voyez pas; je crains Allah, et Allah est dur en punition. (Coran,8:48).

Toutefois, la chaine du hadith n'a pas été vérifiée de sorte à être sûr qu'elle remonte au Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui). Bien au contraire, le hadith est rapporté d'après Ibn Abbas (P.A.a) et sa chaîne reste discutable. Elle véhicule une version rapportée par Ali ibn Abi Talhah de lui (Ibn Abbas)

Ibn Abbas a dit: «Le diable se présenta au jour de la bataille de Badre à la tête d'une horde de démons. Je l'ai vu sous la peau d'un homme issu de la tribu Moudladj à l'image de Souraqa ibn Malick ibn Jou'choum. Le diable dit aux polythéistes: personne ne vous vaincra aujourd'hui puisque je suis votre protecteur. Quand les belligérants se mirent en rangées les uns en face des autres, le Messager d'Allah (Bénédiction et salut soient sur lui) piqua une poignée de main de sable et le projeta versla direction de la position des polythéistes. Ces derniers prirent brusquement la fuite. Au même moment, Gabriel se dirigeait vers le diable et quand ce dernier, qui à l'instant consolidait son alliance avec les polythéistes aperçut l'archange, illeur retira sa main (rompit l'alliance) et prit la fuite en compagnie de ses artisans. C'est alors qu'un homme cria:

-Souraqa! Tu prétends que tu es des nôtres!

- Je vois ce que vous ne voyez pas; je crains Allah, et Allah est dur en punition.

Il réagit ainsi à la vue des anges.» (Rapporté par at-Tabari dans son Tafsir (13/7).

At-Tabarani a rapporté dans al-Mou'djamal-kabiir (5/47) d'après Rifaa ibn Raafi al-Ansari une version proche de celle reçue d'Ibn Abbas. Sa chaîne reste cependant faible car elle comprend Abdoul Aziz qui est faible. Le hadith est déclaré faible par al-Haythami dans Madjma' az-zawaaid (6/82) à cause de ce dernier (Abdoul Aziz).

Peut-être le contenu des deux traditions est-il renforcé par un hadith libre (moursal) rapporté par Malick dans al-Mouwattaa (944) d'après Talhah ibn Oubaydoullah ibn Kareez selon lequel Le Messager d'Allah (Bénédiction et salut soient sur lui) a dit: on ne voit jamais le diable plus humilié, écrasé, courroucé et dépité qu'il l'est au jour d'Arafah à cause de ce qu'il voit descendre en termes de miséricordeet de rémissiondes péchés(par Allah), exception faite de ce qu'il éprouva le jour de la bataille de Badre.

-Que constata-t-il ce jour-là?

- En fait, il vu Gabriel positionner les anges .

L'expressionpositionner les anges signifie les mettre en posture de combat.

Vu les multiples voies de cette histoire, il est fort probable qu'elle est juste et acceptable.

Quant à la réponse à donner à l'ambigüité soulevée par l'auteur de la présente question, elle comporte différents aspects:

1. C'est bien l'un des démons qui apparut sous la peau de Souraqa. Quant aux démons enchaînés, ils sont les rebelles d'entre eux.

An-Nassai (2108) a rapporté d'après Outbah ibn Farqad (P.A.a) que le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) a dit: En Ramadan, on ouvre les portes du ciel, ferme celles de l'enfer et enchaîne tout démon rebelle. (Déclaré authentique par al-Albani dans Sahih an-Nassai)

Ibn Khouzaymah rapporte dans son Sahih (3/188) d'après Abou Hourayrah (P.A.a) que le Messager d'Allah (Bénédiction et salut soient sur lui) a dit: A l'entrée de la première nuit du Ramadan, on enchaîne les rebelles parmi les démons. Ibn Khouzaymah place ce hadith dans un chapitre intitulé:

chapitre sur l'explication de ce qu'entendait le Prophète (Bénédictin et salut soient sur lui) quand il dit: on enchaîner les démons

c'est -à-dire les rebelles parmi eux non tous, car l'appellation démon peut parfois ne s'appliquer qu'à une partie d'entre eux.

2. Il n'est pas possible d'affirmer catégoriquement que les propos du Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) relatifs à l'enchaînement des démons datent du début de la législation portant sur le jeûne. Celui-ci fut institué au cours de la première année de l'Hégireet la bataille de Badre eut lieu en l'an II de l'Hégire. Il se peut que lesdits propos furent prononcés après la bataille en question.

3. L'enchaînement des démons profitent aux croyants qui observent le jeûne non aux mécréants. A ce propos, Aboul Abbas al-Qourtubi (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) dit: L'enchaînementles empêche d'atteindre ceux qui observent le jeûne tout en en respectant les conditions et les règles. Voir Charh az-Zarqanu alaa Mouwattai al-imam Malick (3/137).

Cheikh al-islam, Ibn Taymiyah (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) écrit: Même enchaînés, des démons peuvent faire des dégâts, mais leur nuisance se réduit à sa plus simple expression en Ramadan et touche les fidèles en fonction du degré de perfection de leur jeûne. Celui dont le jeûne est parfait réussit à repousser les démons d'une manière que le jeûne défectueux ne permet pas de faire. Madjmou al-fatawa (25/246).

Ceci montre qu'il n'y a aucune ambigüité à propos de la venue du diable peu avant le déclenchement de la bataille de Badre. Pour plus d'informations, voir la réponse données à la question n° 39736 et à la question n° 12653.

Allah le sait mieux.

Envoyer les observations