Dimanche 20 Rabii 1 1441 - 17 novembre 2019
Français

Comment éloigner un étudiant de ses collègues pervers

question

Je travaille comme maître d’école coranique dans une mosquée. Mon cercle comprend un élève de CMII d’une grande beauté.Je me suis rendu compte que ses aînés l’abordent et je tente de les éloigner de lui. J’ai remarqué en même temps qu’il n’est pas gêné par les avances dont il est l’objet.Or, je crains pour lui pas al de choses, notamment qu’il subisse leur influence ou qu’on le harcèle.J’espère que vous m’orienterez vers ce qu’il faut faire. Puisse Allah vous réserver une bonne rétribution.

texte de la réponse

Louanges à Allah

Il faut d’abord faire la distinction entre l’illusion et la réalité; entre les craintes et les évènements.Il n’est pas vrai que toute personne qui aborde son aîné soit mal intentionnée. On ne doit raisonner de la sorte que dans le cas d’une personne connue pour son inconduite ou son manque de droiture.Toujours est-il qu’il faut prendre des précautions et se méfier.

Voici ce que vous pouvez faire:

1.  Avertir ses parents et les exhorter à faire preuve de plus de vigilance dans le contrôle des comportements de leur enfant et à chercher à  mieux connaitre  ses amis.

2.  Lui expliquer de manière convaincante le danger que peut représenter  la compagnie de tels amis et la nécessité de s’écarter d’eux tout en lui faisant comprendre ce que certains d’entre eux  cherchent à travers sa compagnie.

3.  Expliquer aux élèves les dispositions  religieuses relatives aux parties intimes , notamment la nécessité de les cacher au public, de baisser son regard et d’éviter la fréquentation de mauvais compagnons.

4.  S’adresser aux jeunes en question pour leur prodiguer des conseils et leur expliquer l’avertissement lancé par les ulémas à propos de la fréquentation des imberbes et du danger de les regarder . Il faut leur apprendre que, pour les ulémas, il est interdit de jeter un regard d’admiration à un imberbe. Mieux, certains d’entre eux interdisent tout simplement de le regarder.

Pour an-Nawawi, l’argument qui en découle réside dans la ressemblance entre l’imberbe avec la femme puisque tous les deux sont convoités et leurs images sont également belles. Bien plus, il arrive que des imberbes soient plus beaux que les femmes.L’interdiction de les regarder tire sa pertinence du fait qu’il est  plus facile de les désabuser que d’atteindre les femmes. » Extrait de charh Sahihi Mouslim (4/31)

Cheikh al-islam Ibn Taymiyyah (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) a dit: « Celui qui jette un regard répété ou persistant sur un imberbe et dit qu’il ne le fait pas pour le plaisir doit être pris pour un menteur . Car en l’absence d’une contrainte , un tel regard ne eut que refléter un profond plaisir. Quant au regard fortuit, il est pardonnable. » Extrait de Madjmou al-fatawaa (15/419)

5.En cas de l’inefficacité des précautions susmentionnées et de la persistance des craintes dont l’imberbe est l’objet, recommandez à sa famille de le transférer vers un autre cercle pour le mettre à l’abri des pervers.

Allah le sait mieux.

 

Envoyer les observations