Jeudi 7 Rabii 1 1440 - 15 novembre 2018
Français

La nécessité de veiller à la rectitude et à la succession des rangées formées par les fidèles en prière

question

Le Messager d’Allah (Bénédiction et salut soient sur lui) a dit : Allah rattache à Lui celui qui maintient la continuité de la rangée (des fidèles en prière) À l’endroit où l’on célèbre la prière marquant la fête, nous constatons qu’une rangée peut comporter des failles assez larges pour abriter trois prieurs. Comment juger le fait de laisser de telles failles sans les combler ? 

texte de la réponse

Louanges à Allah

Il faut veiller à la rectitude des rangées (formées par les fidèles en prière). Le sujet a déjà été traité dans la réponse donnée à la question n° 36881. Il n’y a aucune différence à cet égard entre la prière marquant la fête et les autres prières.

Veiller à la rectitude des rangées, c’est les compléter et éviter qu’elles ne comportent des failles. A ce propos, Abou Dawoud (666) a rapporté d’après Abdoullah ibn Omar (P.A.a) que le Messager d’Allah (Bénédiction et salut soient sur lui) a dit : Veillez à la rectitude des rangées. Faites en sorte de mettre épaules contre épaules et de combler les failles. Que vos mains s’approchent à celles de vos frères. Ne laissez aucune brèche à Satan. Celui qui remplit une rangée sera comblé par Allah. Celui qui la coupe sera coupé par Allah.  (Jugé authentique par al-Albani.

Mouslim (430) a rapporté que Djaber ibn Samourah (P.A.a) a dit : «Le Messager d’Allah (Bénédiction et salut soient sur lui) nous rejoignit et dit :

-Pourquoi n’arrangez-vous pas vos rangées comme le font les anges devant leur Maître ? 

- comment les anges organisent-il leur rangées devant leur Maître ? 

- ils veillent à ce que chaque rangée soit complète et bien serrée. 

Abou Dawoud (671) et an-Nassai (818) a rapporté d’après Anas ibn Malick (P.A.a) que le Messager d’Allah (Bénédiction et salut soient sur lui) a dit : Complétez la première rangée avant de passer à la suivante. Si l’une des rangées devait rester incomplète, qu’elle soit la dernière.  (Jugé authentique par al-Albani dans Sahih Abi Dawoud et ailleurs.

Al-Badji (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) a dit : Il faut compléter la première rangée avant de passer à la suivante. Si l’une des rangées devait rester incomplète, qu’elle soit la dernière.  Extrait d’al-Mountaqa charh al-Mouwatta (1/386).

On lit dans al-mawsoua al-fiqhiyyah (27/36) :« Maintenir la rectitude des rangée, c’est compléter la première avant de passer à la suivante et ne commencer à former celle-ci qu’après avoir terminé la première. La formation des autres rangées se fait de la même manière, à l’avis unanime des jurisconsultes.

Cela étant, on ne commence pas à former tout seul une rangée alors que celle qui est devant soi reste incomplète ou comporte une faille. Au contraire, il faut passer à travers les rangées pour combler les trous constatés dans des rangées avancées.»

Cheikh ibn Baz (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) a été interrogé sur la question de savoir si l’imam doit demander à ceux qui occupent la deuxième rangée d’avancer pour compléter la première au cas où celle-ci comporte des failles suite au retrait d’une partie des fidèles participant à une prière surérogatoire nocturne . Il a répondu en disant que ceux qui accomplissent avec l’imam une prière obligatoire ou surérogatoire doivent compléter la première rangée avant de passer à la suivante, conformément à l’ordre donné avec insistance par le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) quand il dit : Veillez à la rectitude de vos rangées et comblez les failles. et lorsqu’il a dit :

-Pourquoi n’arrangez-vous pas vos rangées comme le font les anges devant leur Maître ? 

- comment les anges organisent-il leur rangées devant leur Maître ? 

- ils veillent à ce que chaque rangée soit complète et bien serrée.  Extrait de Madjmou fatwa d’Ibn Baz (30/124-125).

Cheikh Ibn Outhaymine (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) a dit : «Le fait pour les imams de demander à ce que les rangées restent droites ; qu’on les forme pour accomplir la prière marquant la fête ou celle organisée pour demander la pluie ou d’autres prières est bien fondé. C’est parce que si l’on n’attire pas l’attention des fidèles sur cet aspect, ils peuvent le perdre de vue. Or, l’imam doit faire ce rappel en disant : veillez à vous mettre au même alignement  avant toute prière faite en groupe. » Extrait de liqaa al-bab al-maftouh (46/9).

Il dit ailleurs : Beaucoup d’imams et de fidèles priant avec eux négligent la question du resserrement des rangées. C’est pourquoi on y constate de nombreuses failles non comblées. Ceci est une erreur car le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) a donné l’ordre de veiller au resserrement des rangées et nous a informés que les anges qui se trouvent auprès d’Allah le Puissant et Majestueux veillent à former des rangées bien serrées.  Extrait de fatwa nouroune alaa ad-darb par Ibn Outhaymine (111/161). Toutefois, si les fidèles prient alors qu’une rangée comporte un trou, ils auront mal agi mais leur prière reste valide.

Al-Hafedz ibn Hadjar (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) a dit : En dépit de l’avis selon lequel assurer la rectitude des rangées est un devoir, la prière faite par un fidèle qui ne s’y conforme pas reste valide.  Extrait de Fateh al-Bari (2/210).

Allah le sait mieux.

Envoyer les observations