Mercredi 6 Rabii 1 1440 - 14 novembre 2018
Français

Offrir une prière à titre d’aumône à celui qui arrive après la fin de la prière de l’aube

1744

date de publication : 05-11-2000

vues : 4900

question

Question : Voici un homme qui a participé à la prière collective de l’aube. Puis un autre homme arriva après la fin de la prière et demanda au premier de reprendre la prière à ses côtés à titre surérogatoire pour que lui ( le retardataire) obtienne la récompense d’une prière collective..Qu’en est-il de cette pratique ?

texte de la réponse

Louange à Allah

Si un homme arrive après la fin de la prière de l’aube et celle d’asr, il n’ y a aucun inconvénient à ce qu’un autre lui fait l’aumône de l’accompagner dans la prière à titre surérogatoire.La règle en la matière est que toute prière liée à une cause spéciale peut être effectuée pendant le temps d’interdiction de la prière. C’est le cas des rak’a de salutation de la mosquée, de la prosternation de  récitation et de la prière de consultation  pour une affaire qui risque de passer avant la fin du temps d’interdiction de la prière. Il en est de même de cette prière faite à titre d’aumône au profit de celui qui arrive après la prière d’asr ou celle de l’aube ou en d’autres (situations) semblables.

Source: Rencontre  de la Porte ouverte par Ibn Outhaymine,169

Envoyer les observations