Vendredi 13 Djoumada 1 1440 - 18 janvier 2019
Français

La réponse à donner à celui qui présente des condoléances

174555

date de publication : 24-01-2018

vues : 1153

question

Quand une personne présente ses conoléances à une autre personne à la suite du décès d'un proche parent, existe -t-il une sunna qui précise la réponse que doit donner celui qui reçoit les condoléances? Quelle réponse faut il donner dans ce cas?

texte de la réponse

Louanges à Allah

Il est déjà dit dans le cadre de la réponse donnée à la question n° 157213 qu'il n' y a rien de précis à propos des condolénaéces. Toute formule allant dans le sens de la consollation et de l'exhortation à la patience est recommandée. Cependant il reste préférable d'employer les mots reçus du Prophète (Bénédictionet salut soient sur lui). S'agissant de celui qui reçoit des condoléances, nous n'avons rien trouvé dans la Sunna concernant ce qu'il doit donner comme réponse. Cela étant, toute expression appropriée qu'il pourrait employer serait bonne. Par exemple, il peut dire: puisse Allah vous récompenser par le bien ou puisse Allah exaucer votre invocation,etc.

On lit dans le commentaire marginal d'al-Baydjarimi (2/307): Il convient que celui qui reçoit des condoléances réponde en disant: puisse Allah vous récompenser par le bien. Ibn Qoudamah (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) a rapporté que l'imam Ahmad (Puisse Allah lui accorder Sa msiéricorde) avait répondu à un homme venu lui présenter des conoléances: Puisse Allah exaucer votre invocation et vous accorder vous et nous-mêmes Sa miséricorde (Extrait d'al-Moughni, (2/212). Al-Mourdawi (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) dit: Il (Ahmad) sufit largement comme modèle à imiter. Extrait d'al-Insaf (2/567).

Cheikh Ibn Outhaymine (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) a été interrogé en ces termes : Quelles sont les invocations traditionnelles à utiliser lors de la présentation de condoléances? Comment celui qui les reçoit doit il répondre?

Voici sa réponse: « La meilleure formule est celle utilisée par le Prophète (Bénédiction et slaut soient sur lui) à l'adresse de l'une de ses filles: Certes, c'est à Allah qu'appartient ce qu'Il a pris comme il Lui appartient ce qu'il a laissé. Tout a auprès de Lui un terme. Restez patiente et cherchez ce faisant à complaîre à Allah. C'est la meilleure formule. Celui qui reçoit les condoléances peut dire: puisse Allah vous remercier. Puisse-t-Il nous aider à supporter et à endurer.» Extrait de Madjmou' fatawa Ibn Outhaymine (17/359).

Allah le sait mieux.

Envoyer les observations