Mercredi 21 Dhoul Qaadah 1445 - 29 mai 2024
Français

Le jugement de la réitation de la basmalah (abréviation de au Nom d’Allah… ) avant la récitation de la Fatihah

Question

En accomplissant la première rakaa de ma prière, je loue Allah, sollicite Sa protection et récite la basmalah avant de réciter la sourate Fatihah. Ensuite, je ne débute ma deuxième rakaa par la basmalah puisque j’entre dans la sourate, est-il acceptable de prier  ainsi?Quelle est l’attirude de la doctrine hanafite à propos de la nécessité de réciter la basmalah avant de réciter la Fatihah dans chaque rakaa?

Texte de la réponse

Louange à Allah.

Premièrement, solliciter la protection divine avant de commencer la récitation du Coran repose sur une sunna authentique selon les dires des ulémas (puisse Allah leur accorder Sa miséricorde). L’avis juste est que cela se fait  dans la première rakaa. Ceci a déjà été expliqué dans la réponse donnée à la question n°65847.

Deuxièmement, prononcer la basmalah avant de réciter la Fatihah fait partie des actes  recommandés par la Sunna dans la prière. On l’a déjà expliqué dans le cadre de la réponse donnée à la question n° 22186.

Cela dit, celui qui l’omet délibérément ou par oubli n’est pas obligé d’effectuer une prosternation de réparation. Mais, en cas d’oubli, on lui recommande cette prosternation , s’il avait l’habitude de la faire , autrement, on ne la lui recommande pas. 

Quant à celui qui l’omet délibérément, il n’effectue pas la prosternation en question car elle concerne celui qui oublie d’effectuer un acte ou de pronocer une parole d’après ce hadith du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui): «quand l’un d’entre vous oublie, qu’il se prosterne deux fois. » (rapporté par Mouslim,572).

Troisièmement, s’agissant de la place de la basmalah dans la doctrine d’Abou Hanifah (puisse Allah lui accorder Sa miséricorrde), sa pronciation y est un acte fondé sur la Sunna.

On lit dans l’encyclopédie juridique (8/87), la position de la doctrine hanafite  se résume en ceci: la sunna recommande la récitation de la basmalah à voix basse au débit de la sourate Fatihah, qu’on soit imam ou prieur isolé. Mais la sunna n’en recommande pas la récitation entre la Fatihah et une sourate selon Abou Hanfiah et Abou Youssouf. C’est parcque la basmalah ne fait pas partie de la Fatihah. On ne l’a mentionné au début de cette sourate que pour obtenir la bénédiction. »

Allah le sait mieux.

Source: Islam Q&A