Lundi 11 Rabii 1 1440 - 19 novembre 2018
Français

Les bédouins convertis à l'islam qui maltraitèrent le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) font ils partie de ses compagnons?

question

Nous entendons des récits portant sur les relations entre certains bédouins et le Messager d'Allah (Bénédiction et salut soient sur lui), récits qui révèlent leur mauvaise conduite à l'égard du Messager d'Allah (Bénédiction et salut soient sur lui) qui devenait parfois aussi insolente que nous pouvons à peine nous empêcher de prier (Allah) contre eux ou de nourrir une certaine envie à leur égard dans le meilleur des cas.
Ces bédouins là peuvent ils être considérés comme de nobles compagnons en dépit de leurs fautes? N'est il pas permis de les remettre en cause? Puisse Allah vous réserver la meilleure récompense.

texte de la réponse

Louanges à Allah

Le Compagnon est toute personne qui vit le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) alors qu'elle était croyante et le resta jusqu'a sa mort.

L'imam al-Bokhari (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) dit dans son Sahih (3/1333):Tout musulman qui aura vu ou accompagné le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) fait partie de ses compagnons. Celui qui entre dans le cadre de cette définition fait partie des compagnons qu'il n'est pas permis de critiquer, compte tenu de la portée générale de la parole du Messager (Bénédiction et salut soient sur lui) citée dans al-Bokhari (3673) et Mouslim (2541) d'après Abou Hourayra (P.A.a): N'insultez pas mes compagnons. N'insultez pas mes compagnons. Au non de Celui qui tient mon âme en Sa main, si l'un d'entre vous dépensait l'équivalent du mont Ouhoud en or, il resterait loin d'égaler l'un d'entre eux.

Deuxièmement, les compagnons (puisse Allah les agréer) étaient différents quant à leurs rangs, mérites et grades. A ce propos, Allah Très-haut dit: On ne peut comparer cependant celui d'entre vous qui a donné ses biens et combattu avant la conquête... ces derniers sont plus hauts en hiérarchie que ceux qui ont dépensé et ont combattu après Or, à chacun, Allah a promis la plus belle récompense. (Coran,57:10). Le très-haut dit encore: Les tout premiers (croyants) parmi les Emigrés et les Auxiliaires et ceux qui les ont suivis dans un beau comportement, Allah les agrée, et ils L'agréent. Il a préparé pour eux des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, et ils y demeureront éternellement. Voilàl'énorme succès! (Coran,9:100). Il dit encore à propos de ceux qui se convertirent tardivement et ne purent avoir le même mérite que les pionniers: Ainsi qu'à d'autres parmi ceux qui ne les ont pas encore rejoints. C'est Lui le Puissant, le Sage. Telle est la grâce d'Allah qu'Il donne à qui Il veut. Et Allah est le Détenteur de l'énorme grâce. (Coran,62:3-4).

Troisièmement, nul doute que les plus éminents compagnons, notamment les immigrés et les Auxiliaires et plus particulièrement les dix personnes assurées dès leur vivant de leur accès au paradis et ceux qui participèrent à prestation du Serment d'Allégeance de l'Agrément, tous ceux-là ne pouvaient pas maltraité le Messager d'Allah (Bénédiction et salut soient sur lui). La plupart des rares actes indignes commis contre le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) lui furent infligés par des néophytes que la foi n'avait pas encore imprégnés et qui, pour la plupart , étaient des bédouins. Or, ceux-ci, comme on le sait, se distinguent par la grossièreté et labrutalitédans leur manière de traiter avec les autres. L'imam, Ahmad (18619) a transmisgrâce à une chaîneentachée de faiblesse d'après al-Baraa que le Messager d'Allah (Bénédiction et salut soient sur lui) a dit: Se faire bédouin, c'est se rendre grossier!

Cependant, le comportement de tels compagnons ne doit pas nous pousser à les sous estimeret critiquer car leur adhésion à l'islam s'améliora par la suite et ils assurèrent un bon accompagnement au Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) et se battirent à ses côtés. C'est pourquoi le Très-haut dit: (Tel autre,) parmi les Bédouins, croit en Allah et au Jour dernier et prend ce qu'il dépense comme moyen de se rapprocher d'Allah et afin de bénéficier des invocations du Messager. C'est vraiment pour eux (un moyen) de se rapprocher (d'Allah) et Allah les admettra en Sa miséricorde. Car Allah est Pardonneur et Miséricordieux. (Coran,9:99).

Cheikh Ibn Saady dit: Ce verset indique que les bédouins sont comme les citadins et qu'il y a en leur sein des gens louables et d'autres qui ne le sont pas. Allah n'a pas remis en cause les uns et les autres pour le simple fait d'être citadin ou bédouin mais pour avoir négligé l'exécution des ordres d'Allah ou avoir été cru agir comme tels. Extrait de Tayssir al-karim ar-Rahman (394).

Beaucoup d'actes incriminés émanaient d'hypocrites ou de néophytes qui n'étaient pas encore assez imprégnés de la foi.

Quoi qu'il en soit, ce que vous avez mentionné concernant le fait denourrir de la haine envers eux,de les insulter et d'adopter d'autres attitudes similaires à leur égard est une erreur car il existe au sein des bédouins des gens qui croient en Allah et en Son Messager. Il s'y ajoute qu'on na pas besoin de tout cela (haine, insultes) car c'est une source de désavantages qui n'apporte aucun intérêt religieux signifiant. On n'y trouve ni l'exécution d'un ordre ni l'acquisition d'une vertu.

Pour davantage d'informations, se référer à la réponse donnée à la question n° 106419, à la réponse donnée à la question n° 180550 et à la réponse donnée à la question n° 131936.

Allah le sait mieux.

Envoyer les observations