Mercredi 19 Chaabaan 1440 - 24 avril 2019
Français

Une information mensongère introduite dans l'histoire du voyage nocturne et de l'Ascension

question

Existe-t-il un argument authentique tiré du Coran et de la Sunna selon lequel le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) revint de son ascension et retrouva ses draps encore chauds et qu'un récipient remplit d'eau qu'il avait renversé laissait encore échapper des goutes d'eau et que la chaîne permettant de fermer la porte de sa maison était encore en train de se balançer comme elle le faisait juste avant son départ pour le voyage?

texte de la réponse

Louanges à Allah

Nous ne sachions aucun fondement de ce qui est dit dans la question, à savoir que le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) retrouva ses draps encore chauds et qu'un récipient remplit d'eau qu'il avait renversé laissait encore échapper des goutes d'eau et que la chaîne permettant de fermerla porte de sa maison était encore en train de se balancer comme il le faisait juste avant son départ pour le voyage. Il n'estmême pas permis de raconter de tels propos teintés d'une superficialité criarde.

Nous ne sachions personne qui ait dit que le lit du Prophète (Bénédiction et salit soient sur lui) avait des draps. L'emploi même de draps pour couvrir un lit est un usage récent. Le terme malaa désigne en langue arabe un habit ou un pagne. Voir lissan al-arab (1/160); an-Nihaya (4/352).

Cheikh ach-Chouayri (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) a dit:« La question de son déplacement et de son retour lorsde son voyage nocturne sans que son lit ne se refroidisse n'est pas vérifiée. C'est plutôt un des mensonges propagé par les gens. Extrait de as-sunan wal moubtadaat (143).

On ne sait pas non plus que la porte de sa maison comportait une chaîne utilisée pour la fermer. A l'époque ,la plupart des maisons n'avaient pas de porte. Abdourrahman ibn Zayd dit à propos de la parole du Très-haut:...pas (d'inconvénient) pour vous-mêmes à manger chez vous.... ou chez vos amis ceci évoque une époque où les gens ne possédaient pas de portes mais de simples rideaux.» Extrait du Tafsird'at-Tabari (19/221).

Fait partie des choses qui indiquent la fausseté de ces propos ce hadith rapporté par al-Bokhari (3342) et par Mouslim (163) d'après Anas ibn Malick qui a dit: Abou Dharr disait que le Messager d'Allah (Bénédiction et salut soient sur lui) avait dit: On enleva le toit de ma maison quand j'étais à La Mecque et Gabriel(PSL) descendit, ouvrit ma poitrine , le lava avec de l'eau de zamzam puis il apporta un récipient en or rempli de sagesse et de foi et le déversa dans ma poitrine avant de la refermer. Ensuite , il me saisit la main pour me faire monter au ciel... Puis Anas cite le reste du hadith. Ceci indique qu'on le fit monter directement au ciel à partir d'une ouverture pratiquée dans son toit non par la porte.Voir à toutes fins utiles les réponses données à la question n° 84314età la question n°124812.

Allah le sait mieux.

Envoyer les observations