Samedi 20 Ramadan 1440 - 25 mai 2019
Français

Les alternatifs proposés aux jeux électroniques

question

Quelles sont les activités agréables et utiles que je pourrais entreprendre au profit de mes enfants au lieu de les laisser assis devant des appareils électroniques?

texte de la réponse

Louangesà Allah

Il n’échappe plus àpersonne la propagation exponentielle de jeuxélectroniques de soutes sortes et l’obsession qu’ils suscitent auprès de bon nombre des enfants et les effets néfastes qui résultent de la fréquence de leur maniement. Pire, l’accoutumance qui en résulte est connue et reconnue partout car des conférences ontétéorganisées dans le but de combattrecette forme d’accoutumance, et des associations spécialisées ontétécrééesàcet effet dans certains pays occidentaux.

Nul doute que le musulman soucieux de donner une bonne éducationàses enfants ,comme toute autre personne qui tient au bien-être psychologique, social et comportemental de ses enfants, ne peut ne pas s’inquiéter de ce déferlement des jeuxélectroniques et de l’engouement irrésistible qu’ils suscitent auprès de la majoritédes enfants. Situation qui susciteauprès de ceux qui veulent donner àleurs enfantsune bonne éducation des interrogations àpropos de la juste manière de faire face àces jeuxélectroniques pour trouver des alternatifs appropriés. Nous disonsàce propos :

-Il convent de savoir que le traitement brusque qui consisteàempêcher les assidus et accrochés aux jeux d’y avoir accès n’est pas efficace. Un tel traitement peut en plus ne pas convenir du point de vue pédagogique. Il faut plutôt adopter àl’endroit de l’enfant concernéune approche participative et d’orientation.

-La participation (parentale) consisteàchoisir des jeux exempts de toute violation de la loi religieuse et adaptésàl’âge de l’enfant concernéet débarrassés de tout inconvénient psychologique ou comportemental.

-L’orientation par le dialogue et la persuasion de l’enfantàpropos de la nécessitéde réguler les heures de jeu pour préserver la santéde l’enfant et veilleràl’exécution de ses devoirs scolaires et ses autres occupations utiles, notamment les pratiques sportives. Car le sport aussi doit faire partie des préoccupations de l’enfant que les jeuxélectroniques ne doivent pas supplanter. Le père doit persévérer dans cet effort d’orientation en s’y prenant d’une belle manière et diversifier les moyens d’influencer la cible (comme le dialogue, le récit et l’informations portant sur les risques liésàl’usage des appareils et des modèles tirés d’évènements réels, etc.)

-Il est important de ne pas laisser agir l’enfant selon ses désirs quand il n’est pas totalement convaincu ( de la manière dont on traite avec lui). Car il faut continuer àle traiter avec douceur pour le détourner des jeux. Pour ce faire, il faut organiser les heures de jeu de manière progressive tout en les diversifiant. Il est préférable de faire en sorte qu’avant de se livrer au jeu, l’enfant puisse réaliser une performance utile comme la mémorisation d’une sourate, d’un hadith ou d’un vers ou la résolution d’un problème ou la préparation de sa chambre ou la participation aux travaux domestiques. On ne doit pas lui permettre de passer aux jeux plus de temps que prévu.

-L’alternatif le plus important que tous les autres réside dans la disponibilitédes père et mèreàconsacrer plus de temps aux enfants et leur apport social en termes de présenceàleurs côtés et de dialogue et de supervisionde programmes utiles qu’ils leur demandent d’exécuter. Quand les habitants de la maison y compris les père et mère jusqu’au plus petit enfant passent le clair de leur temps devant les appareils, on est alors en face d’une négligence qui empêche les alternatifs de fonctionner efficacement.

-Fait partie des alternatifs les sorties organisées en compagnie des enfants vers des lieux de distraction appropriés. Ces excursions peuventêtre parfois conçues comme une compensation visantàdiminuer le temps passédans les jeux.

- Fait encore partie des alternatifs le fait d’amener les enfantsàparticiper aux activités sociales des centres qui organisent des programmeséducatifs et récréatifs pour enfants.Ceci a un grand impact sur le développement du sens social de l’enfant puisqu’il l’éloigne de l’attachement acharnéaux jeuxélectroniques.

- Quoiqu’on dise, la recherche d’alternatifsàces jeux reste une préoccupation pour toute personne qui s’occupe de l’éducation des enfants. Les parents en particulier doivent veilleràéduquer leurs enfants dans la crainte d’Allah en secret comme en public car ce sentiment est le plus appropriédes moyens pouvant protéger les enfants contre les effets destructifs de ces appareils. Toutefois, il faut y ajouterde fréquentes invocations au profit des enfants pour qu’Allah les guide et les assisteàbien faire. Il faut en plus déployer un effort de réflexion sur les moyens d’occuper les enfants de sorte qu’ils puissent passer leur temps utilement dans la mesure du possible. Que les parents fassent leur mieux dans ce sens.

Allah le sait le mieux.

Envoyer les observations