Jeudi 14 Djoumada 2 1442 - 28 janvier 2021
Français

Le nom de Jésus dans le livre des Juifs et sa différence avec ce que le Coran en dit

247475

Date de publication : 30-10-2016

Vues : 2943

Question

Quel est Le nom de Jésus dans le livre des Juifs et en quoi il diffère de ce que le Coran en dit ?

Texte de la réponse

Louange à Allah.

Louanges à Allah

Premièrement, Jésus fils de Marie (psl) est l’un des Messagers, hommes de détermination. Allah l’a envoyé aux Fils d’Israël, lui appris la Thora et les Evangiles, et nous a informé qu’il était venu confirmer le contenu de la Thora. Il l’a réaffirmé et y a cru avant d’en abrogé des dispositions. Il parlait l’hébreu, la langue des Fils d’Israël.

Cheikh al-Islam (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) a dit : Les Fils d’Israël constituent indubitablement le peuple de Moise (psl). La Thora fut révélée en leur langue. Les mêmes Fils d’Israël constituent aussi le peuple de Jésus (psl) qui parlait leur langue. Aucun des deux Messagers ne s’était exprimé qu’en Hébreu. Ils ne parlaient ni le romain ni le syriaque, ni le grec ni le copte.  Voir al-djawab as-Sahih (2/94).

Il poursuit : Il est connu de l’avis de tous les Chrétiens que Jésus, à l’instar des autres prophètes des Fils d’Israël, ne parlait que l’hébreu. Il se dirigeait dans ses prières vers la même direction qu’eux. Il ne se dirigeait pas vers l’Est et n’en a pas donné l’ordre.  Extrait d’al-Djawab as-Sahih (3/32).

Deuxièmement, les Chrétiens appellent Jésus (psl) Yassou prononcé en hébreu Yashou. Ce terme comporte deux parties : Yahvé et Shae. Le tout signifie le sauveur. Ce nom était répandu au sein des descendants des Fils d’Israël dont est issu Yosho, le jeûne compagnon de Moise, devenu prophète après lui (psl).

Cheikh Rachid Rida (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) a dit : le nom Jésus résulte d’une arabisation qui a entraîné l’inversion des lettres. Celle-ci s’est traduite par la substitution de la lettre siin à la lettre shiin, procédés très fréquent dans les emprunts arabes à l’hébreu. La lettre siin (s) dans les noms Masiih et Mousa étaient des shiin en hébreu. Idem pour la siin de smash (soleil) qui est une shiin en hébreu.  Extrait de Tafsir al-Manar (3/251).

Al-Qassimi (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) a dit : Isaa résulte de l’arabisation d’un mot grec qui signifie sauveur. Son équivalent hébreu est Yosho’.  Extrait du Tafsir al-Qassimi (2/318).

Chawkani (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) écrit : «Il y a une divergence à propos de l’origine étymologique d’al-Masiih. Pour les uns, il dérive d’al-mash (massage) puisqu’il (le Christ) ne fit que passer sans s’être installé durablement. Pour d’autres, le nom lui a été donné parce que tout malade qu’il massait guérissait. Dès lors, on l’appela Masiih. Selon les deux avis, Masiih signifie maasih. Selon un autre avis, il doit son nom au fait qu’il se massait avec de l’huile suivant en cela les autres prophètes. Selon un autre avis, il était appelé ainsi parce qu’il avait les plantes des pieds lisses ou portait une touche debeauté ou était purifié des péchés. D’après les quatre opinions que voilà le nom a pris la forme faiil avec la signification de mafoul.

Pour Aboul Haytham, al-Masiih est le contraire de Massiikh. Pour Ibn al-Aarabi, al-Masiih signifie l’ami. Pour Abou Oubayd, le mot se prononce en hébreu mâsciakh. Puis il a été arabisé comme c’est le cas du nom Mousha devenu Moussa. Issa est un nom non arabe. Certains en font un nom arabe qui dérive d’aassahou yaoussouho pour dire : diriger. L’auteur d’al-Kashshaf dit que c’est une arabisation d’Ayshoe. »

Ce que nous avons trouvé dans les Evangiles est que son nom est Yashoe sans la hamza. » Extrait de Fateh al-Qadir (1/391).

Ibn Achour (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) a dit : les Fils d’Israël l’appelaient Jésus de Nazareth.  Extrait d’at-Tahrir wa at-Tanwiir (1/533).

On lit dans l’Evangile de Jean (18 :3-9) :«Juda, avec un détachement de soldats ainsi que des gardes envoyés par les grands prêtres et les pharisiens, arriva à cet endroit. Ils avaient des lanternes, des torches et des armes. Alors Jésus, sachant tout ce qui allait lui arrivait, s’avança et leur dit : qui cherchez- vous ?  Ils lui répondirent : Jésus le nazaréen. »Jésus répondit : Je vous l’ai dit : c’est moi, je le suis. 

Le Christ (psl) était connu au sein des Juifs et de tous les fils d’Israël sous le nom de Yassou ou Yashoe de Nazareth donc originaire de la localité de ce nom.

Ils ont mentionné que mâsciakh (Messie) est un surnom juif cité dans la Thora pour désigner tout prophète. Ils appelaient chacun de leur roimâsciakh (Messie). Ce terme signifie élu de Dieu. C’est ce que Jésus (psl) a confirmé selon l’Evangile de Marc (8 :29). Son application à tous les prophètes de Dieu s’atteste également dans les Psaumes (15 :105)

Le nom Yashoe signifie l’élu choisi par le Maître, le sauveur, d’après les Juifs. Pourtant, ils n’ont pas cru en Jésus (psl) .Ils tentèrent même de le tuer. Allah le sauva et l’éleva vers Lui.

Troisièmement, Issa est le nom donné au Christ (psl) dans le Coran révélé en arabe. C’est une arabisation de son nom hébreu Yashoe. Il n’existe aucune différence entre les deux noms. L’arabisation des noms étrangers entraine quelque déformation. Pour en savoir davantage, voir la réponse donnée à la question n°10277.

Allah Très-haut le sait mieux.

Source: Islam Q&A