Jeudi 14 Dhoul Hidjdjah 1445 - 20 juin 2024
Français

La composition chimique de l’eau peut-elle être modifiée quand on récite le Coran dessus?

Question

On voit des gens prétendre que l’eau possède une mémoire et que sa composition chimique se modifie quand on récite le Coran et des formules de dhikr dessus.Je suis universitaire et je ne crois pas en cela. J’espère qu’on me clarifie l’impact du Coran sur la composition de l’eau.

Texte de la réponse

Louange à Allah.

Ces infprmations transmises par certains à propos de l’influence du Coran sur la composition  de l’eau provienent toutes d’un Japonais polythéiste. Ce que l’on retient des propos de celui qui l’a présenté est qu’il est un spécialiste de la médecine alternative mais il n’a aucune compétence scientifique confirmée.

Quand un musulman reçoit de telles informations, il doit les vérifier  conformément aux enseignements donnés par le saint Coran où Allah le Très-haut dit: « Ô vous qui avez cru ! Si un pervers vous apporte une nouvelle, voyez bien clair [de crainte] que par inadvertance vous ne portiez atteinte à des gens et que vous ne regrettiez par la suite ce que vous avez fait. » (Coran,49:6)

Nous n’avons pas constaté que les honorables messieurs qui ont transmis les propos du Japanais relatifs à l’influence du Coran sur la composition de l’eau, les aient vérifiés à l’aide de moyens scientifiques appropriés.

Il convient de ne pas diffuser ces informations qui ne sont pas vérifées par une institution scientifique sûre dont l’attestation possède une valeur religieuse. En effetn,sans une telle confirmation, ces informations peuvent conduire à remettre en cause la religion et ses adeptes.

L’imam Mouslim a rapporté dans l’introduction de son Sahih (1/11) d’après Oubaydoullah ibn Abdoullah ibn Outbah qu’Abdoullah in Massoud a dit: « chaquefois que tu rapportes à des gens un hadith qui dépasse leur entendement, tu provoques des  troubles chez certains d’entre eux.»

La certitude que le musulman obtient grâce à la Révélation authentique lui suffit pour croire que l’eau de Zamzam est bénite et apte à guérir . Dès lors, on n’a plus besoin d’aller au-delà pour savoir comment cette eau devient efficace et comment la guérisson se fait concrètement.

Allah le Très-haut dit: « Dis: « Pour cela, je ne vous demande aucun salaire; et je ne suis pas un imposteur » (Coran, 38:86)

Masrouq rapporte: « arrivés chez Ibn Massoud, il nous dit: « ô gens, dites ce que vous savez. Si vous ne savez rien , dites :Allah le sait mieux. C’est faire preuve de savoir que de dire: Allah le sait mieux. Allah a dit à Son Prophète (bénédiction et salut soient sur lui): «Dis: « Pour cela, je ne vous demande aucun salaire; et je ne suis pas un imposteur » (Coran,38: 86 »  (rapporté par al-Boukhari,4809 et par Mouslim,2798)

At-Tabari (puisse Allah le Très-haut explique ‘je ne suis pas un imposteur ‘ en disant : je ne suis pas de ceux qui se livrent à des conjectures et inventions en disant : tout ceci n’est qu’un mensonge de sa part. Tout ceci est une fabrication…

Younous nous  raconté: Ibn Wahb nous a informé qu’Ibn Zayd a dit à propos du verset ci-dessus mentionné: je ne vous demande aucun salaire pour le Coran que je vous enseigne. Je ne suis pas quelqu’un qui se targue d’en savoir plus que ce qu’Allah m’a ordonné de dire. » Extrait du Tafsir de Tabari (20/150)

Ibn Radjab (puisse Allah le Très-haut lui accorder Sa miséricorde) a dit: « fait partie de ce qui est interdit l’approfondissment de la recherche sur des choses qui relèvent du Mystère et auxquelles on nous demande de croire sans en donner l’explication des modalités. Certaines de ces choses peuvent avoir des équivalents dans le monde du sensible. Mais la recherche de leurs modalités ne nous intéresse pas. On nous l’nterdit parce qu’elle peut nous plonger dans la perplexité et le doute, voire le démenti.

Isaac ibn Rahoyah dit: « il n’est pas permis de réfléchir sur le Créateur. Toutefois, il est permis  aux fidèles de refléchir  sur les créatures selon leurs capacités sans aller plus loin. Car s’elles le font , elles vont errer..Il dit: Allah a dit : « Les sept cieux et la terre et ceux qui s'y trouvent, célèbrent Sa gloire. Et il n'existe rien qui ne célèbre Sa gloire et Ses louanges. Mais vous ne comprenez pas leur façon de Le célébrer. Certes c'est Lui qui est Indulgent et Pardonneur.» (Coran,17: 44) Pourtant, il ne nous est pas permis de dire: comment cela s’applique à des choses telles que le bol, le plateau, le pain fini et les vêtements tissés? Ils savent exactement que toutes chonses glorifient Allah. Mais c’est à Lui de déterminer comment elles le font.Il ne revient pas aux humains de chercher à le savoir ni d’en parler si ce n’est en se référant aux informations données par Allah sans aller plus loin. Craignez Allah et ne vous plongez pas  dans une discussion sur ces choses ambiguies car cela vous détournerez des voies de la Vérité. » Extrait de Djamie al-ouloum wal-hikam (2/172-173)

Allah le sait mieux.

Source: Islam Q&A