Vendredi 8 Rabii 1 1440 - 16 novembre 2018
Français

Doit-il appeler les non musulmans à l’Islam malgré le peu de connaissances qu’il possède ?

question

Est-il permis à une personne peu instruite en Islam d’inviter les non musulmans à l’Islam et de leur en expliquer les principes comme les cinq piliers et de les orienter vers les sources du savoir ? Ne serait-il pas juste de ma part de me contenter de leur expliquer les principes pour les laisser ensuite ?

texte de la réponse

Louange à Allah

Il n’y a aucune gêne à ce que tu transmets ce que tu sais de la religion, si tu en es sûr comme les piliers de l’Islam et les piliers de la foi pour les non musulmans. Peut-être cela devient-il un devoir pour toi  compte tenu des propos du Très Haut Que soit issue de vous une communauté qui appelle au bien, ordonne le convenable, et interdit le blâmable. Car ce seront eux qui réussiront. (Coran, 3 : 104). Le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit :   Transmets de mon message, ne serait-ce qu’un verset  (rapporté par Boukhari), Ibn Hadjar (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) dit :   Il dit dans le hadith : ne serait-ce qu’un verset  afin que tout auditeur s’empresse à transmettre ce qu’il a appris, fût-il un poignet de versets.»

Certains compagnons allèrent prêcher l’Islam  dans leurs tribus à un moment où ils ne possédaient que le peu de connaissance, qu’ils avaient acquis au cours de leur brève présence aux côtés du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui). Mais ces connaissances, bien que sommaires, étaient authentiques et bénis. Leur sincérité fit qu’Allah le rendit utile.

At-Toufayl ibn Amr partit de La Mecque pour rejoindre sa tribu Daws muni de connaissances limitées. Ensuite, il retourna à Médine pour y retrouver le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) en compagnie de 80 familles issues des Daws et convertis à l’Islam et dont figurait Abou Hourayra (P.A.a).

Sachez, ô frère, que certains infidèles peuvent se convertir pour peu de choses comme une conversation à laquelle on prend part. Ne croyez donc pas que vos connaissances ne suffisent pas pour appeler (les gens) à l’Islam : Il ne vous a imposé aucune gêne dans la religion (Coran, 22 :78 ).

Source: Sheikh Muhammed Salih Al-Munajjid

Envoyer les observations