Mardi 5 Rabii 1 1440 - 13 novembre 2018
Français

Il veut en savoir plus à propos du hadith : « les noms les plus aimés d’Allah… »

44825

date de publication : 12-03-2006

vues : 12992

question

Quel est le degré d’authenticité du hadith :  Les noms les plus aimés d’Allah sont Abd Allah et Abd Rahmane  Quels sont les termes exacts du hadith ?

texte de la réponse

Louanges à Allah

Le hadith en question est authentique. Il est rapporté par Mouslim dans son Sahih sous le numéro 2132 d’après Ibn Omar (P.A.a) selon lequel le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) a dit :  Il est vrai qu’Abd Allah et Abd ar-Rahman sont vos noms les plus aimés d’Allah .

Abou Dawoud (4950) rapporte d’après Wahb al-Djouchami, un Compagnon du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui), que ce dernier a dit :  Adoptez les noms des Prophètes. Les noms les plus aimés d’Allah sont Abd Allah et Abd ar-Rahman. Et les plus désagréables sont Harb et Mourrah  (déclaré authentique par Al-Albani dans Sahihi Abi Dawoud).

Si les noms qui impliquent une servitude à l’égard d’Allah sont ceux que le Très Haut aime le plus, c’est parce qu’ils traduisent une reconnaissance des attributs qu’Allah seul mérite et qu’aucune créature ne peut prétendre, à savoir la divinité qui commande la création du Transcendant. Ces noms traduisent encore la reconnaissance par le fidèle de son statut qui reste le seul qu’il mérite et dont il ne pourra échapper un seul instant de sa vie. C’est sa qualité d’esclave de son Maître Majestueux et Auguste. D’où le mérite de ces noms.

La relation entre le fidèle et Allah est fondée sur la sincérité dans la servitude du fidèle et sur la parfaite miséricorde de la part d’Allah, c’est cette miséricorde qui est la source de l’existence. C’est elle encore qui a rendu l’existence parfaite, c’est elle enfin qui détermine la finalité pour laquelle le fidèle doit adorer Allah seul en lui témoignant de l’amour, de la crainte, de l’espérance, de révérence et de vénération, de manière à devenir un (vrai) serviteur d’Allah.

Voilà la signification de ce nom-là (Abd Allah). Il s’agit de soumettre son porteur au sens qu’implique la divinité qu’il est impossible d’étendre à un autre qu’Allah.

Puisque la miséricorde l’emporte sur la colère et puisque celle-là est plus aimée d’Allah que celle-ci, Abd ar-Rahman Lui est plus aimé qu'Abd al-Qahir ou d’autres noms.

Quand un nom comporte une allusion à ces deux stations : celle de la divinité et celle de la servitude, il rappelle toujours à son porteur son devoir de rester humble entre les mains de son Maître et l’habilite à jouir de la miséricorde du Maître Transcendant réservée à Son esclave pauvre et humble.

Certains ulémas mentionnent que les deux ont ceci de particulier qu’ils sont les seuls noms composés cités dans le Coran (les seuls Abd +) comme le montrent les paroles du Très Haut : Et quand Abd' Allah s' est mis debout pour L' invoquer, ils faillirent se ruer en masse sur lui.  (Coran, 72:19 ) et : Les serviteurs du Tout Miséricordieux (Ibaadour Rahmani) sont ceux qui marchent humblement sur terre, qui, lorsque les ignorants s' adressent à eux, disent: "Paix",  (Coran, 25 : 63) et :  Dis: "Invoquez Allah, ou invoquez le Tout Miséricordieux (ar-Rahman). Quel que soit le nom par lequel vous l' appelez, Il a les plus beaux noms. Et dans ta prière, ne récite pas à voix haute; et ne l' y abaisse pas trop, mais cherche le juste milieu entre les deux". (Coran, 17:110).

Si l’enfant entend de tels noms dès l’âge de discernement, il devient profondément imprégné du fait qu’il est l’esclave d’Allah et qu’Allah est son Maître et que le Clément et Miséricordieux est son Maître. Ce qui facilite son éducation sur la base  de la reconnaissance des croyances que voilà.

On peut se référer à Tuhfat al-mawdoud bi ahkam al-mawloud d’Ibn al-Qayyim ; Fateh al Baari d’Ibn Hadjar et son commentaire intitulé: Lubab ahbabi fi al-asma’ ila Allah ; Hachiyat as-Sindi ala Ibn Madja.

Puisse Allah nous assister à faire preuve d’une servitude sincère à Son égard. Qu’Il nous fasse bénéficier de Sa miséricorde par Sa généreuse grâce. Il est en effet, le plus clément des cléments.

Envoyer les observations