Dimanche 14 Ramadan 1440 - 19 mai 2019
Français

Existe-t-il un remède religieux pour l’obésité?

question

Je suis excessivement obèse et ma corpulence est devenue anormale..J’observe toujours les cinq prières quotidiennes et même les prières surérogatoires -Allah soit loué. Je ne mange que quand j’ai faim.S’il vous plait, dites moi s’il y a un remède religieux tiré du Coran et de la Sunna apte à diminuer mon poids?

texte de la réponse

Louanges à Allah

L’obésité peut être due à une pathologie ou un dérèglement hormonal.Pour la soigner , il faut s’en remettre aux spécialistes.Parfois elle résulte d’un excès alimentaire donc du non respect des règles religieuses en la matière.Pour remédier à cet aspect, il faut veiller à mentionner le non d’Allah avant de manger , Le louer après avoir mangé et ne manger que sobrement.Sous ce rapport, at-Tirmidhi (2380) et Ibn Madjah (3349) ont rapporté que Miqdad ibn Maadi Karib a entendu le Messager d’Allah (Bénédiction et salut soient sur lui) dire: « Le pire acte de l’être humain est de se bourrer le ventre! Il lui suffit juste de quelques bouchées pour assurer sa survie.S’il ne peut pas s’en contenter , qu’il réserve un tiers de son estomac au manger, un autre tiers à la boisson et un troisième à la respiration. » Hadith jugé authentique par al-Albani dans Salih at-Tirmidhi. C’est dans ce sens qu’Allah dit: « Et mangez et buvez; et ne commettez pas d’excès, car Il [Allah] n’aime pas ceux qui commettent des excès » (Coran,7:31)

Le Coran et la Sunna ne contiennent pas un remède pour l’obésité.Toutefois, il est vrai que le Coran guérit réellement d’après cette parole d’Allah le Puissant et Majestueux: « Nous faisons descendre du Coran, ce qui est une guérison et une miséricorde pour les croyants. Cependant, cela ne fait qu’accroître la perdition des injustes.  » (Coran,17:82) et dit: « Ô gens! Une exhortation vous est venue, de votre Seigneur, une guérison de ce qui est dans les poitrines, un guide et une miséricorde pour les croyants » (Coran,10:57)

Ibn al-Qayyim (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde ) dit: « Le Coran constitue un remède parfait pour toutes les maladies du coeur et du corps et toutes les maladies d’ici-bas et celles de l’au-delà.Mais il n’est pas donné à tout un chacun de l’utiliser comme tel.Celui qui sait en faire un bon usage pour se soigner, celui qui l’applique à son mal avec sincérité, foi, adhésion totale et ferme conviction assortie du respect de ses conditions d’emploi, constate qu’aucune maladie ne lui résiste. » Zaad al-maad,4/322.

Il est admis que le malade récite les Deux Protectrices (les sourates 113 et 114) et souffle sur son corps car cette pratique est efficace avec la permission d’Allah.

Al-Boukhari (4439) a rapporté d’après Aicha (P.A.a) que le Messager d’Allah (Bénédiction et salut soient sur lui) avait l’habitude, chaque fois  qu’il souffrait, de réciter les Deux protectrices et de souffler sur son corps et de le masser avec sa main.Quand il fut frappé par le mal qui allait l’emporter , je me suis mise à réciter les Protectrices , à souffler sur son corps et à le masser avec sa propre main ».

La version de Mouslim (2192) est ainsi conçue: « Quand un membre de la famille du Messager d’Allah (Bénédiction et salut soient sur lui) tombait malade, il récitait les Deux Protectrices sur lui et soufflait sur son corps.Au cours de son ultime maladie, je me suis mise à réciter les Protectrices , à souffler sur lui et à lui masser le corps avec sa propre main qui était plus bénie que la mienne. » La version de Yahya ibn Ayyoub dit des protectrices.

Al-Boukhari (5018) a rapporté d’après Aicha (P.A.a) que quand le Messager d’Allah (Bénédiction et salut soient sur lui)  regagnait son lit chaque nuit, il rassemblait ses paumes et soufflait dessus et récitait les trois dernières sourates du Coran.Et puis il massait sa tête, son visage et les parties de son corps que sa main pouvait atteindre.Il répétait le geste trois fois.»

Il est encore admis que le musulman invoque Allah pour lui demander de lui procurer tout ce qu’il lui plait en fait de biens d’ici-bas et  de l’au-delà  et de le mettre à l’abri de tout ce qu’il réprouve.Aussi, demandez Allah la guérison et le bien-être et la beauté morale et physique.

Allah le sait mieux.

Envoyer les observations