Vendredi 6 Rabii 2 1440 - 14 décembre 2018
Français

Elle veut quitter les pays mécréants et rentrer chez elle et sa famille s'y oppose. Comment devrait-elle se comporter?

date de publication : 27-01-2016

vues : 1414

question

Je suis une fille de 23 ans. J'étudie en Allemagne depuis 4 ans. J'avais vécu avec ma famille dans un pays arabe musulman. Une fois le bac obtenu, je suis allé m'installer dans le pays occidental où vivait mon frère. Peu de temps après, il a terminé ses études, et des contraintes liées à son travail, l'ont obligé à déménager dans une autre ville. Quant à moi, je suis restée sur place avec une amie qui habitait avec moi.
Je me suis mise à diffuser des prospectus sur l'islam dans le but de le prêcher. Ce faisant, je souhaitais qu'Allah me donnât un mari qui puisse m'aider à continuer sur cette lancée.
Eminence!
Je le sentiment que mon séjours dans ce pays pour les besoins de mes études mais sans un accompagnateur légal (mahram) constitue un péché. Dès los, je me suis résolue à renter définitivement auprès de ma famille. Celle-ci m'oppose un refus catégorique et me dit: comment tu rentres après que nous avons dépensé tant d'agent (pour financer tes études)? Il faut savoir que je n'étais pas au courant du fait que Messager d'Allah (Bénédiction et salut soient sur lui) a désavoué le musulman qui réside au sein des polythéistes. Désolée d'avoir été longue. Edifiez -moi.

texte de la réponse

Louanges à Allah

Le séjours d'un musulman en milieux polythéistes représente un énorme danger car beaucoup de ces milieux connaissent une détérioration des bonnes mœurs et une déviance de la nature normale. Toute personne raisonnable, qui connait bien ces milieux, ne doute plus des mauvais effets subits par le musulman qui y séjourne.

Que les gens raisonnables examinent l'apport de la sage charia en fait de dispositions aptes à préserver la foi et l'honneur des gens. Qu'ils s'y cramponnent et les appliquent car cela vaut mieux pour eux aussi bien dans leur présente vie que dans l'au-delà.

Voici une auguste compagnonne (du Prophète) vivant alors dans une société saine mais qui voulait se rendre à La Mecque pour accomplir le pèlerinage prescrit par Allah Très-haut. Voici son mari qui, lui, voulait aller participer au combat menésur le chemin d'Allah Très-haut. Le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) lui interdit d'aller faire le djihad et lui donne l'ordre d'accompagner sa femme et lui servir de mahram au cours de son pèlerinage.

Al-Bokhari (3006) et Mouslim (1341) ont rapporté d'après Ibn Abbas (P.A.a) qu'il avait entendu le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) dire:Qu'aucun homme ne se retrouve en têt-tête avec une femme et qu'aucune femme ne voyage sans se faire accompagner par un mahram. Un homme se leva alors et dit:

-Messager d'Allah, je suis réquisitionné pour participer à telle et telle expédition à un moment où ma femme est partie faire le pèlerinage?

-Va faire le pèlerinage avec ta femme.

Si telle était la disposition légale applicableen ces temps marqué par la pureté de ses hommes et de leur milieu, que dire de notre temps à nous? Quand une femmeveut réellement se rendre toute seule dans un pays mécréant afin d'y faire des études dans un environnement où règne lamixité avec les mécréants puisque l'intéressée va séjourner avec eux loin des membres de sa famille?!

Les circonstances qui entourent la vie de l'auteur de la question, nous amènent à l'exhorteravec insistance à maintenir sa décision de rentrer dans son pays musulman pour vivre auprès de sa famille. Le séjours d'une femme célibataire dans un pays de mécréants pour conduire des études dans un milieu mixte et tout en étant privée de membres de sa familles pouvant prendre soin d'elle et veiller à sa protection, tout cela représente pour sa foi un danger que ne conteste que celui qui ne connait pas une telle condition ou celui qui ne tient aucun compte du danger qui menace la foi et l'honneur.

Il ne convient pas que votre famille trouve dans les dépenses faites pour financer vos études un obstacle à votre retour. Qu'elle réfléchisse sur la situation de ceux qui sont tombés dans les griffes des ennemis de l'islam. Qu'elle tienne compte de la sauvegarde des mœurs , de la nature saine des hommes et des femmes que sont les étudiants et les étudiantes vivant dans ces pays. Qu'elle réfléchisse sur les conséquences qui puissent en résulter pour leurs familles. Ne serait elle pas prête à tout dépenser pour réparer des dégâts laissés par ces milieux sur leurs fils et filles? Tout n'est pas réparable. L'homme heureux est celui qui tire une leçon du (mauvais) sort subi par les autres. Que votre père sache qu'il sera interrogé sur vous au jour de la Résurrection car il est chez lui comme un berger donc responsable.C'est dans ce sens qu'al-Bokhari (853) et Mouslim (1829) ont rapporté d'après Abdoullah ibn Omar qu'il avait entendu le Messager d'Allah (Bénédiction et salut soient sur lui) dire: Chacun de vous est un berger et tout berger est responsable de son troupeau; l'imam est un berger donc responsable de son troupeau et l'homme est au sein de sa famille un berger donc responsable de son troupeau.

Nous demandons à Allah de guider votre famille de manière à l' orienter vers une bonne conduite dans leur vie religieuse et profane, et de les assister à faire ce qu'Allah aime et agrée de leur part. Veillez,dans la mesure du possible, à ce que votre retour acquière leur consentement. Si vous n'y réussissez pas, vous n'avez pas le droit de leur obéir en restant sur place car vousdevez les rejoindre. Si vous le faites, vous obtiendrez l'agrément de votre Maître le Puissant et Majestueux. Ne vous occupez plus du mécontentement de votre famille ou d'autres. Sachezque cela ne durera pas, s'il plaît à Allah. Votre attitude devant eux restera mémorable. Ils finirons par être satisfaits de vous après avoir clairement et indubitablement compris que vous avez bien agi.

D'après Aicha (P.A.a), le Messager d'Allah (Bénédiction et salut soient sur lui) a dit: Quiconque cherche à satisfaire Allah Très-haut au risque de mécontenter les gens finira par être agréé par Allah et par les gens. Quiconque cherche à satisfaire les gens au risque de mécontenter Allah, Celui-ci sera mécontent de lui et rendra les gens insatisfaits de lui. (Rapporté par Ibn Hibban dans son Sahih (1/501) et jugé authentique par al-Albani dans as-silsilah as-sahiha (2311).

Voir les réponses données à la question n°27211, à la question n° 118132,à la question n°112188.

Nous demandons à Allah de renforcer votre cœur (détermination) , de vous assister à faire ce qu'Il agrée , de vous donner un bon mari pouvant vous assister à vivre votre religion et de vous donner une bonne progéniture.En effet, Il entend bien et répond positivement.

Allah le sait mieux.

Envoyer les observations