Lundi 6 Chaabaan 1441 - 30 mars 2020
Français

Les usagers de la mosquée accomplissent la prière de l’aube avant son heure. Faut-il les accompagner?

Question

La prière du matin est un problème pour nous. Perturbés, certains se demandent ce qu’il faut faire. Pour le moment, nous faisons cette prière et quittons la mosquée alors qu’il fait encore nuit! Faut-il que le public assiste à la prière du matin? Puis-je l’accomplir à son heure au domicile? J’espère que vous me répondrez car je suis perplexe.

Texte de la réponse

Louange à Allah

Premièrement, l’heure de la prière de l’aube commence à l’entrée effective de ce temps marqué par les rayons clairs qui apparaissent à l’horizon, à gauche et à droite. Et elle s’étend jusqu’au lever du soleil.

Nous avons expliqué dans le cadre de la réponse donnée à la question n°26763 l’erreur que commet un grand nombre de personnes qui dépendent du calendrier pour fixer le temps de la prière de l’aube car la plupart des calendriers ne déterminent pas le temps précis de l’aube authentique. Ceci a été reconnu nettement par de nombreux ulémas.

Des ulémas contemporains ont eu des vues divergentes à propos de la marge d’erreur. Les uns estiment qu’elle ne dépasse pas cinq minutes.D’autres en font une estimation d’environ 30 minutes. Nous ne connaissons pas la situation dans votre pays. Les habitants de chaque pays doivent choisir un groupe d’ulémas sûrs chargé de déterminer le temps de l’aube, d’en informer les gens et de les mettre en garde contre la dépendance envers un calendrier  réellement défectueux. Nul ne peut prétendre que la prière puisse se faire justement avant l’entrée de son heure, compte tenu notamment de la grande difficulté de déterminer l’aube dans les villes et les agglomérations peuplées où la clarté de l’aube se confond avec les lumières de la ville.

On a interrogé cheikh Ibn Outhaymine (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde ) à propos d’un groupe qui ne connait pas le temps de l’aube et fait ses prières en s’appuyant sur une  information reçue de source sure , même si le doute subsiste chez une partie de ses membres.

Voici sa réponse: « S’ils sont sûrs que l’homme qui leur a transmis l’information possède une connaissance sure à propos du temps de l’aube, le groupe n’encourt rien car rien ne prouve qu’il a prié avant l’heure. Si, au lieu de procéder à la vérification, ils se sont fiés de la parole de l’homme qu’ils jugent digne de confiance, cela ne représente aucun inconvénient. Toutefois, il convient de prendre des précautions en cas de doute et de ne prier que quand on croit fortement qu’il est l’heure de le faire. Il faut alors avertir les membres du groupe et leur suggérer d’attendre de cinq à dix minutes car cela ne leur nuit en rien. Il vaut mieux attendre dix ou quinze minutes  que de prier une minute avant l’heure. » Extrait des fatawas de Cheikh Ibn Outhaymine, tome 12, question n° 146.

Deuxièmement, vous devez conseiller les usagers de la mosquée d’retarder la  prière le temps d’être surs de l’entrée de son heure. S’ils réagissent favorablement , Allah en soit loué.S’ils persistent dans leur position alors que vous pensez qu’ils prient avant l’entrée de l’heure, allez chercher une autre mosquée où la prière est accomplie plus tard. Si vous ne trouvez pas une telle mosquée, nous vous conseillons de prier avec eux dans la mosquée pour éviter que votre abandon de la prière de l’aube dans la mosquée ne soit la cause de suspicion ou fasse croire que vous dormez à l’heure de la prière, mais aussi pour ne pas vous priver la récompense que génère la marche pour se rendre à la mosquée, et pour combattre la paresse qui pourrait vous empêcher d’aller prier plus tard. Ensuite, vous rentrez chez vous pour refaire la prière après l’entrée de l’heure. Voilà le conseil donné par Cheikh al-Albani (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde ) en réponse à cette question: vous conseillez-nous d’accomplir la prière de l’aube à la mosquée ou chez nous quand on sait que  les usagers de la mosquée font la prière avant  son heure.

Voici sa réponse: « Je vous conseille de faire les deux ; d’aller  à la mosquée et prier  avec ses usagers qui prient avant l’heure. La prière ainsi faite a une valeur surérogatoire pour vous. Et puis une fois  rentré à la maison, vous  priez à l’heure exacte en compagnie avec les membres de sa famille. Toutefois, il y a quelque chose qui prime tout le reste, même si tout le monde ne peut pas en tenir compte, à savoir avertir les usagers de la mosquée sur la gravité de ce qu’ils font. »  Voir silsialtoun- nour wal-houda, cassette 767, 32 minutes.

Allah le sait mieux.

Envoyer les observations