Samedi 20 Safar 1441 - 19 octobre 2019
Français

Pourquoi baiser la Pierre noire

question

Baise-t-on la Pierre noire afin de se faire bénir?

texte de la réponse

Louanges à Allah

Le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) a expliqué la sagesse qui fonde la circumambulation  quand il a dit: « On tourne autour de la Maison et marche entre Safa et Marwa  et lapide les stèles pour perpétuer le rappel d’Allah. » Celui qui se met à tourner autour de la Maison d’Allah le Très-haut est  animé par la glorification  d’Allah le Très-haut. C’est cela qui le plonge le fidèle dans la remémoration d’Allah le Très-haut. Ses pas , ses baisers posés à la Pierre , son contact physique avec l’angle sud-est de la Maison et ses gestes en guise de salut à la Pierre est une manière de se rappeler Allah le Très-haut parce qu’ils participent du culte à Lui voué . Tout acte de cette nature procède du Rappel d’Allah le Très-haut au sens large.

Quant à ce que le pèlerin  prononce en termes de takbiir (Allahou akbar), de rappel d’Allah et d’invocation, il est évident tout cela relève de la remémoration d’Allah le Très-haut. S’agissant du fait de baiser la Pierre, il constitue un acte de dévotion dans la mesure où le fidèle ne peut poser un baiser sur une pierre sans que le geste ne procède du culte voué à Allah le Très-haut comme une expression de Sa glorification et comme une manière de se conformer à la pratique du Message d’Allah (Bénédiction et salut soient sur lui).

C’est pourquoi  le commandeur des croyants, Omar ibn al-Khattab (Puisse Allah l’agréer) dit au moment où il baisait la Pierre ceci: « Je sais certes que tu es une pierre incapable de profiter ou de nuire à quiconque.Si je  n’avais pas  vu le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) te baiser , je ne l’aurais pas fait. »

Quant à la croyance de certains ignorants selon laquelle on baise la Pierre pour se faire bénir , elle  est sans fondement , donc fausse.

Quant à l’objection formulée par des athées, à savoir que tourner autour de la Maison est comme tourner autour des tombes des Saints et qu’elle est une idole, ce n’est qu’une expression de leur athéisme. En vérité, les croyants ne se livrent à ce rituel autour de la Maison qu’en application de l’ordre d’Allah. Or tout ce qui concourt à l’exécution d’un commandent d’Allah  relève du culte à vouer au Très-haut.

Ne voyez vous que la prosternation pour un autre qu’Allah constitue un chirk (acte idolâtrique) majeur? Quand Allah donna aux anges l’ordre de se prosterner devant Adam, l’exécution de l’ordre devint un acte cultuel dédié à Allah le Très-haut , et son refus une attitude de mécréant.

Cela dit, le fait de tourner autour de la Maison est un des plus importants actes de dévotion. Il est un pilier du pèlerinage qui, à son tour, est l’un des piliers de l’islam.

Voilà pourquoi celui qui effectue posément les tours de la Maison en éprouve un plaisir qui reflète la proximité de son coeur vis-à-vis de son Maître et traduit la hauteur de son rang et son grand mérite. Allah est le garant de l’assistance.»

Extrait  de fataawaa al-aquiidah, p.28-29 par son éminence Cheikh Muhammd ibn Outhaymine (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde )

Envoyer les observations