Jeudi 15 Rabii 2 1441 - 12 décembre 2019
Français

«Ne sorts pas avant de dire: Gloire à Allah.Si tu ne le fais, tu aimes Satan » disent certains

question

Quel conseil donnez-vous à celui qui publie sur les réseaux sociaux l’image d’une végétation ayant la forme du mot Allah ou formant les lettres de Muhammad et dit: ne sorts pas avant de dire: Gloire à Allah ou poste une photo horrible avec l’inscription: que celui qui aime le diable ignore (l’annonce) et que celui qui aime Allah dise Allahou akbar et d’autres publications pareilles?

texte de la réponse

Louanges à Allah

Premièrement, il n’est pas permis d’obliger qui que ce soit à commenter ou à admirer une publication sur Facebook.C’est même un abus dans l’usage de ce réseau qui peut contribuer à la diffusion du savoir et du bien comme nous l’avons souligné dans la réponse donnée à la question n°101317. C’est un acte condamnable de  terrorisme que  de dire que celui qui ne commente pas une publication aime Satan.C’est un mensonge qui revient à parler à la place d’Allah sans connaissance.Car il s’agit d’imposer une chose que ni Allah ni Son prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) n’ont exigée.Rien n’oblige quelqu’un à dire Gloire à Allah quand il voit ce qui lui plait et à dire Allah akbar quand il voit le contraire.

Allah Très-haut a stigmatisé celui qui parle à Sa place sans connaissance.Car Il a dit: « Dis: «Mon Seigneur n’a interdit que les turpitudes (les grands péchés), tant apparentes que secrètes, de même que le péché, l’agression sans droit et d’associer à Allah ce dont Il n’a fait descendre aucune preuve, et de dire sur Allah ce que vous ne savez pas. » (Coran,7:33)

Cela dit, la juste conduite à tenir à l’égard de celui qui agit de la sorte est tout d’abord de lui donner un conseil. S’il l’accepte, tant mieux.Autrement, on ignore ses posts et se passe de son amitié pour le décourager.

Deuxièmement, il ne faut pas se laisser tromper par les images de végétation diffusées ou celles d’animaux portant prétendument le nom d’Allah ou celui de Son Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) car elles ne correspondent souvent à rien.Elles proviennent de certains jaloux qui cherchent à se moquer de la crédulité des musulmans, ou d’amateurs de fake news qui se comportent comme ceux qui diffusent de faux hadith pour inciter les gens à faire du bien.

Il faut adopter l’approche religieuse dans le traitement des informations.Elle consiste à n’en retenir que ce qui provient de source sûre et à exclure les rumeurs non vérifiées en  se référant à la parole du Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui): «Nul n’est plus menteur que celui qui raconte tout ce qu’il entend.» (Rapporté par Mouslim,5).

An-Nawawi (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) dit dans son commentaire du hadith ci-dessus cité:  «S’agissant de la signification du hadith et des traditions abondant dans le même sens, elle exprime une mise en garde contre la tendance à raconter tout ce que l’on entend, étant donné qu’on peut apprendre du vrai et du faux et que si on retransmet tout cela on ment pour avoir mal informé. » Extrait de Sharh  Mouslim par an-Nawawi.

Si un élément de ce qui est raconté s’atteste dans une information avérée, on considère la part de vérité comme relevant des singes à travers lesquels Allah veut faire réfléchir Ses fidèles serviteurs. C’est sous ce rapport qu’Il dit: «Nous leur montrerons Nos signes dans l’univers et en eux-mêmes, jusqu’à ce qu’il leur devienne évident que c’est cela (le Coran), la vérité. Ne suffit-il pas que ton Seigneur soit témoin de toute chose?» (Coran,41:53) Voir à toutes fins utiles la réponse donnée à la question n°107775.

Allah le sait mieux.

Envoyer les observations