Vendredi 8 Rabii 1 1440 - 16 novembre 2018
Français

Les formules de dhikr à réciter au sortir de la prière

question

Je voudrais connaître les formules de dhikr et d’invocation à dire après la prière obligatoire.

texte de la réponse

Louanges à Allah

La Sunna enseigne au musulman, imam ou prieur isolé, ou priant sous la direction d’un autre, de dire après chaque prière prescrite :

- astaghfiroullah (je sollicite le pardon d’Allah) trois fois.

-allahoumma anta as-salamou wa minka as-salam, tabarakta yaa dhal djalaali wal ikraam (Seigner, Tu es la Paix. C’est de Toi que vient la Paix. Tu apportes Ta bénédiction. Ô maître de la Majesté et de l’Honneur.

Ensuite, on se retourne pour faire face au public si on est imam et l’on dit, comme tous autres :

-laa ilaaha illallahou wahdahou laa sharika lahou lahoul moulk walhoulhamd wa houwa laakoulli shayin qadiroun. Laa hawala wala qouwwata illa billah. Laa ilaahailla Allah wa laa naboudou illaa iyyah. Lahou an-nimatou wa lahoul fadhl walhou ath-thanaa al-hassan. Laa ilaaha illaAllah moukhlissina lahou ad-diina wa law kariha al-kaafiroun. Allahoumma laamaania limaaaatayta wa laa mou’tiyah limaamana’ta walaynafaou dhal-djadd mika al-djadd =

(Il n’y pas de dieu en dehors d’Allah, le seul qui n’a pas d’associé. La Royauté et la louange lui reviennent.Il est omnipotent.Iln’y ni moyen ni force en dehors d’Allah. Il n’y pas de dieu en dehors d’Allah.Nous n’adorons que Lui. Les bienfaits, les grâces et le bel hommage lui appartiennent. Il n’y pas de dieu en dehors d’Allah. Nous Lui vouons un culte sincère n’en déplaise aux mécréants. Seigneur, rien ne peut repousser ce que Tu donnes. Rien ne peut donner ce que Tu repousses. La seule chance ne profite au chanceux auprès de Toi.)

Après les prières du coucher du soleil et de l’aube, on ajoute à ce qui précède :

-Laa ilaaha illa Allah wahdahou laa sharika lahou lahoulmoulk wa lahoul hamd wa houwa alaa koulli shayin qadiiroun dix fois = (Il n’y pas de dieu en dehors d’Allah le seul qui n’a pas d’associé. La royauté et les louanges Lui reviennent. Il donne la vie et la mort.Il est omnipotent.) Ensuite, on dit :

-Soubhana Allah walhamdou lillah wa Allahou akbar trente-trois fois pour chaque phrase= (Gloire à Allah, louange à Allah Allah est le plus grand). Ensuite,on dit :

-Laa ilaaha illa Allah wahdahou laa sharika lahou lahoulmoulk wa lahoul hamd wa houwa alaa koulli shayin qadiiroun dix fois = (Il n’y pas de dieu en dehors d’Allah le seul qui n’a pas d’associé. La royauté et les louanges Lui reviennent. Il donne la vie et la mort.Il est omnipotent. » pour porter le chiffre à cent. (33x3+1)

La Sunna enseigne que l’imam et celui qui prie tout seul et celui qui prie sous la direction d’un autre prononcent ces formules en élevant la voix modérément après chaque prière obligatoire. Selon un hadith authentique cité dans les Deux Sahih et reçu d’Ibn Abbas : Du temps du Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) on élevait la voix en prononçant les dhikr à dire après la prière prescrite.  Ibn Abbas ajoute : c’est ce qui me permettait de savoir qu’ils venaient de terminer ladite prière. Il n’est pas permis de le faire en chœur car chacun doit le faire en lui-même sans tenir compte de la voix des autres car le dhikr fait en chœur est innové puisqu’il n’a pas de fondement dans la loi purifiée. Ensuite, l’imam, le prieur isolé et ceux qui prient sous la direction d’un autre doivent réciter chacun à voix basse :

-le verset du trône (Coran, 2 :255)

-la sourate 112,

- la sourate 113

-la sourate 114

Après les prières du coucher du soleil et de l’aube, on récite chaque élément trois fois. C’est préférable pour ce que nous venons d’avancer.

Puisse Allah bénir et saluer notre Prophète Muhammad, sa famille et ses compagnons et ceux qui les auront bien suivi jusqu’au jour de la Résurrection. »

Allah le sait mieux.

Source: Extrait des fatwas du cheikh Ibn Baz (11/188-190)

Envoyer les observations