Jeudi 7 Rabii 1 1440 - 15 novembre 2018
Français

L'épouse d'Abou Bakr et Sa fille Asma font elles partie de ceux qui étaient assurés de leur admission au paradis dès leur vivant?

145051

date de publication : 09-02-2011

vues : 9759

question

Je Sais qu' Abou Bakr et Sa fille  Aicha (P.A.a) ont été assurés de leur entrée au paradis du vivant du Prophète (Bénédiction et Salut soient sur eu. Je veux Savoir s'il en est de même pour Sa fille Asma et la mère d'Aicha.

texte de la réponse

louanges à Allah

Premièrement, s'agissant d' Abou Bakar (P.A.a) il a été rapporté dans de nombreux hadith authentiques qu'il fait partie de ceux qui furent assurés de leur admission au paradis. Cela a déjà été expliqué dans le cadre de la réponse donnée à la question n° 5852.

Deuxièmement, concernant Aicha (P.A.a), il a été rapporté également dans des hadiths authentiques qu'elle figurera parmi les épouses du Prophète (Bénédiction et Salut soient sur lui) au paradis.

Aicha (P.A.a) a dit: «J'ai dit: ô Messager d'Allah! Laquelle de vos épouses vous accompagnera au paradis? Il répondit: Quant à toi, tu y seras. (Rapporté par al-Hakim dans al-Moustadrak,4/14. Il juge Sa chaîne de rapporteur vérifiée et déclare que le hadith n'est pas cité dans le deux Sahih. adh-Dhahabi le juge authentique dans at-Takhlis. Cheikh al-Albani (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) dit dans as-Silsilah as-Sahiha, n° 1142 que la hadith est conforme aux critères (d'authentification) de Mouslim.»

Ammar ibn Yassir (P.A.a) dit: Je Sais certainement qu'elle est son épouse ici bas et dans l'au-delà. (Rapporté par al-Boukhari,3772).

Troisièmement, quant à Asma fille d' Abou Bakr, elle possède de nombreux mérités et d'importantes qualités, notamment le noble surnom: la femme aux deux ceintures car elle coupa Sa ceinture en deux morceaux comme il est indiqué dans le récit de l'Hégire quant elle se mit au service du Messager d' Allah (Bénédiction et Salut soient sur lui) et de son compagnon, Abou Bakar, le Véridique. Elle fait partie des premières femmes converties à l'Islam. Or Allah le Puissant et Majestueux dit: «Les premiers (a suivre les ordres d' Allah sur la terre) ce sont eux qui seront les premiers (dans l'au-delà) . Ce sont ceux-là les plus rapprochés d' Allah» (Coran,56:10-11). Le transcendant dit encore: On ne peut comparer cependant celui d'entre vous qui a donné ses biens et combattu avant la conquête... ces derniers sont plus hauts en hiérarchie que ceux qui ont dépensé et ont combattu après. Or, à chacun, Allah a promis la plus belle récompense, et Allah est Grand-Connaisseur de ce que vous faites. (Coran,57:10) . Nous n'avons trouvé aucun hadith qui indique qu'elle fut personnellement assurée de son admission au paradis. Cependant Zoubayr ibn Bakkar dit: « Asma est surnommée la femme aux deux ceintures parce que quand le Messager d' Allah (Bénédiction et Salut soient sur lui) s'apprêtait pour l'Hégire en compagnie d' Abou Bakar, le Véridique, Abdoullahi ibn Abi Bakar , le rejoignit nuitamment dans la grotte, histoire de leur apporter leur viatique. Comme il n'y avait pas de quoi attacher le récipient (?), Asma , présente sur place, coupa Sa ceinture en deuxet se servit de l'un des moreaux comme une attache. Ce fut alors que le Messager d' Allah (Bénédiction et Salut soient sur lui) a dit: Dieu vous donnera en lieu et place de ce morceau de votre ceinture deux ceintures au paradis. à partir de ce moment, elle fut surnommée la femme aux deux ceintures. (Rapporté par Ibn Assakir dans Tarikh de Damas,6/69 et cité par Ibn Abdoul Barr dans al-Isti'aab,4/1782 et Ibn Hadjar dans al-Issaba,7/487.

Vous voyez que la chaîne de transmission du hadith est interrompue. Zoubayr ibn Bakkar qui mourut en 256 H ne mentionna pas celui qui lui transmit le hadith.

Quatrièmement, s'agisSant de la mère d'Aicha, elle fut célèbre sous le surnom d'Oum Rouman. Il y a une divergence de vues à propos de son prénom. On dit que c'est Zaynab. On dit aussi que c'est Daad. Elle fut la fille d'Amer fils de Ouwaymir fils d'Abd Shams. Elle faiSait partie du premier groupe qui se convertit à l'Islam.

Aicha (P.A.a) dit: à mon âge de discernement, mes père et mère étaient déja musulmans. (Rapporté par al-Boukhari, n°3905).

Quant au témoignage concernant son admission au paradis assurée d'avance, il est cité dans un hadith faible et doté d'une chaîne de rapporteurs interrompue. Qassim ibn Muhammad rapporta: «Quand le corps d'Oum Rouman fut descendu dans Sa tombe, le Messager d' Allah (Bénédiction et Salut soient sur lui) dit: Que regarde Oum Rouman quiconque veut avoir le plaisir de regarder une femme issue des houris. (Rapporté par Ibn Saad dans at-Tabakat al-Koubra , 8/277 et Abou Naiim dans ma'rifat as-Sahaba,6/3498 et as-Sahmi dans Tarikh Djourdjan,1/199; tous ces rapporteurs ont reçu le hadith par la voie de Hammad ibn Salama d'après ali ibn Zayd d'après al-Qassim ibn Muhammad par une transmission interrompue. Des disciples de Hammad ibn Salamah l'ont rapporté de manière ininterrompue d'aprèsun hadith d'Aicha. Cependant, ad-Daraqutni soutient la version interrompue. Voir al-ilal al-warida fii al-ahadith an-Nabawiyya par ad-Daraqutni,13/360. Voir la biographie d'Oum Rouman dans al-IsSaba d'Ibn Hadjar,8/206.

Allah le Sait mieux.

Envoyer les observations