Lundi 4 Rabii 1 1440 - 12 novembre 2018
Français

Réponse à l'objecteur éhonté qui exclut qu'Allah ait envoyé Son messager comme une miséricorde pour les univers.

question

J'ai un collègue travailleur non musulman. Quand j'essaie de l'inviter à se convertir à l'islam et de l'informer que la religion musulmane est une grande religion et que le Prophète Muhammad (Bénédiction et salut soient sur lui) est le plus grand homme dont le pied ait touché la terre et qu'il est une miséricorde pour les univers, voire pour toutes les créatures. Il ne cesse de me répéter des réponses telles:
-«Comment Muhammad peut-il être une miséricorde pour l'humanité alors qu'il amputait aux juifs les mains et les pieds ; les crucifiait et les mourir  dans le désert (le Sahih d'al-Bokhari)? Il tua des juifs devant leurs femmes avant de violer celles-ci. Je crois que les
termes 'miséricorde' et 'affection' doivent être supprimés des traductions (du Coran). N'attendez pas à ce que je crois en Allah qui brûlera les gens au point de leur détruire la peau pour la leur remplacer par une autre peau qu'Il va brûler de nouveau et continuer ainsi éternellement. Ceci figure bien dans le Coran. Est-ce une miséricorde et une affection selon votre entendement?
J'espère recevoir un éclaircissement. J'essaie de lui dire que ce n'est pas à prendre à la lettre et que les choses dont il parle ne sont pas justes. Mais il me cite des hadiths qui étaient ses propos et affirme que le Prophète décapita 700 juifs au marché de Médine en une seule journée et réduisit leurs femmes et enfants à l'esclaves!!! Très gêné, je ne sais pas comment lui répondre. J'espère recevoir votre assistance.

texte de la réponse

Louanges à Allah

Oui, Allah Très-haut a envoyé Son Messager, Muhammad (Bénédiction et salut soient sur lui) en tant que miséricorde pour les univers comme le Très-haut l'a confirmé: Et Nous ne t'avons envoyé qu'en miséricorde pour l'univers. (Coran,21:107).

Al-Hakim cite dans al-Moustadrak (100) un hadith d'Abou Hourayrah selon lequel le Messager d'Allah (Bénédiction et salut soient sur lui)a dit: O gens! Je suis une miséricorde offerte. (Déclaré authentique par al-Albani dans Sahih al-Djami (2345).

Une partie des créatures a accepté cette miséricorde et une autre l'a déclinée.

As-Saadi (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) dit: Il incarne Sa miséricorde offerte à Ses fidèles serviteurs. Ceux qui croient en Lui ont bien reçu cette miséricorde, l'ontappréciée et exprimé leur gratitude. D'autres ne l'ont pas reconnue etont opposé la mécréance au bienfait d'Allah et décliné et la miséricorde et le bienfait d'Allah. Extrait du Tafsir de Saadi (p.532).

C'est pourquoi Allah Très-haut qualifie Son Messager (Bénédiction et salut soient sur lui) de :compatissant et miséricordieux envers les croyants. (Coran,9:128). En effet, il est un miséricorde pour les croyants et une compassion pour les pieux mais une vengeance pour les mécréants et un châtiment pour les corrupteurs.

Celui qui décline la miséricorde nela mérite pas. Ceci est connu et retenu dans les esprits comme une donnée conforme à la loi et à la raison. Celui qui n'est pas qualifié pour bénéficier de la miséricorde l'est pour le châtiment. C'est ce qui résulte des dispositions de la chariaconformes à la raison et soutenues par la juste réflexion.

Ceux qui eurent les mains et les pieds amputés puis jetés dans le désert n'avaient pas accepté la miséricorde d'Allah et avaient semé la corruption sur terre et verséinjustement le sang et porté atteinte à de fidèles serviteurs d'Allah. Aussi fallait-il les exterminer pour débarrasser le pays et ses habitants d'eux. Car de tels individus corrompent et répandent la corruption. Si on les réprimaient pas, ils ne cesseraient de propager la corruption sur la terre. Ils sont comme un organe pourri parce qu'atteint d'un mal résultant d'une épreuve et qui commence à contaminerle corps. Il faut bien l'extirper pour éviter l'irréparable à tout le corps.

Al-Bokhari (6390) et Mouslim (3163) ont rapporté d'après Anas ceci: «Un groupe de huit personnes issues d'Okal arriva auprès du Messager d'Allah (Bénédiction et salut soient sur lui), lui prêta serment en guise d'adhésion à l'islam. Peu après, il ne put pas s'adapter au milieu d'accueil, tomba malade et en informa le Messager d'Allah (Bénédiction et salut soient sur lui). Celui-cidit (aux membres du groupe):

-N'allez-vous pas sortir en compagnie de notre berger et vous abreuver de l'urine et du lait de ses chameaux (pour se soigner)?

-Oh, si.

Ils partirent avec le berger, burent de l'urine et du lait de chameau et recouvrèrent leur santé. Après quoi, ils tuèrent le bergeret s'emparèrent du troupeau. Quand la nouvelle parvint au Messager d'Allah (Bénédiction et salut soient sur lui), il les fit poursuivre et ils furent arrêtés et ramenés. Puis l'ordre fut donné de leur amputer les mains et les pieds avant de leur crever les yeux.»

Abou Quilaba dit: Voilà des gens qui volèrent, tuèrent et renièrent la foi après l'avoir adoptée et livrèrentun combat à Allah et à Son Messager. (Rapporté par al-Bokhari,226).

Ceux-là sont des scélérats qui, au sein de la société , sont comparables à un organe pourris qu'il faut amputer. Ceci relève de la sagesse et de la miséricorde qui visent à faire régner la sécurité dans les sociétés. Le sort qui leur est réservé sert de leçon aux autres bandits pour les pousser à mettre fin à leur malfaisance et à se repentir. Les laisser faire sans les réprimerrevient à encourager le brigandage et partant laisser détruire les pays et priver leurs habitants de sécurité pour leurs personnes, leur honneur, leurs biens et leurs enfants.

Celui qui étudie profondément l'histoirene peut pas ne pas découvrir cette indiscutable réalité. C'est là qu'on trouve la justification de la peine édictéepour legrand banditisme par Allah Très-haut en ces termes: La récompense de ceux qui font la guerre contre Allah et Son messager, et qui s'efforcent de semer la corruption sur la terre, c'est qu'ils soient tués, ou crucifiés, ou que soient coupées leur main et leur jambe opposées, ou qu'ils soient expulsés du pays. Ce sera pour eux l'ignominie ici-bas; et dans l'au-delà, il y aura pour eux un énorme châtiment, (Coran,5:33).

Cette disposition est conforme à la justice, à la sagesse et à la miséricorde, portées à la perfection, comme l'attestent les propos suivants: excepté ceux qui se sont repentis avant de tomber en votre pouvoir: sachez qu'alors, Allah est Pardonneur et Miséricordieux. (Coran,5:34).

Allah exhorte les gens à se repentir et interdit la propagation de la malfaisance, fait réprimer durementles malfaiteurs pour dissuader d'autres de suivre leur exemple nuisible pour les fidèles serviteurs.. N'est-ce pas là les parfaites sagesse et miséricorde?

Ceux qui s'opposent à la religion d'Allah et à Sa loi et à Sa sagesse s'intéressent plus à ces mains et pieds coupés à cause de la malfaisance des concernés qu'aux dégâtsinfligés aux autres dans leurs personnes, leurs familles et leurs biens par les agresseurs.

Quant à l'exécution des juifs des Bani Qoureyzha, elle sanctionna leur violation du pacte conclu entre eux et le Messager d'Allah (Bénédiction et salut soient sur lui) à un moment où des troupes coalisées assiégeaientles musulmans de toutes parts et s'apprêtaient à les attaquer ensemble, un moment où les ennemis avançaient vers eux d'en haut et d'en bas comme le dit le Très-haut en ces termes: Ô vous qui croyez! Rappelez-vous le bienfait d'Allah sur vous, quand des troupes vous sont venues et que Nous avons envoyé contre elles un vent et des troupes que vous n'avez pas vues. Allah demeure Clairvoyant sur ce que vous faitesQuand ils vous vinrent d'en haut et d'en bas (de toutes parts), et que les regards étaient troublés, et les cœurs remontaient aux gorges, et vous faisiez sur Allah toutes sortes de suppositions... Les croyants furent alors éprouvés et secoués d'une dure secousse. (Coran,33:9-11).

Les juifs violèrent le pacte qu'ils avaient conclu avec le Messager d'Allah (Bénédiction et salut soient sur lui), voulurent exterminer les musulmans jusqu'au dernier, se coalisèrent avec le parti de Satan à cette fin et eurent le même slogan traduisant le même dessin inspiré par la même cause que fut l'élimination de l'islam et ses adeptes.

S'ils étaient parvenus à réaliser l'objectif qu'Allah leur empêcha d'atteindre, l'islam et les musulmans seraient disparus et les hommes baigneraientdans les errements de la mécréance jusqu'au jour de la Résurrection.

La conduite des juifs en question consistant dans la violation d'un pacte et l'alliance avec des idolâtres pour combattre les musulmans représente la pire corruption sur la terre puisqu'il prouve qu'ils ne respectent aucun engagement. Ce qui est connu chez eux à travers le temps.

Quand Allah le Puissant et Majestueux accorda la victoireà Son Prophète et à Ses fidèles serviteurs musulmans, on emmena ces traîtreset les fit juger par Saad ibn Muadh, agréé par eux-mêmes. Il leur infligea la sentence décrétée par Allah qui consistait à tuer leurs combattants et réduire en captivité leurs femmes et enfants, d'après ce que rapporte al-Bokhari (2816) et Mouslim (3314).

Djaber (P.A.a) dit qu'ils étaient au nombre de 400. (Rapporté par at-Tirmidhi (1508) et déclaré authentique par al-Albani.

La question qui se pose maintenant est la suivante: pourquoi Safiyya fille de Houyay (P.A.a) accepta-elle d'épouser le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) après l'exécution de son père, un dignitaire juif, son mari et son oncle paternel? Comment cela put-il se dérouler? Comment l'accepta-t-elle?Vont-ils dire que c'était par peur? Mais pourquoi ne s'était-elle pas apostasiée après la mort du Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui)? Pourquoi ne s'était-elle pas enfuie? Pourquoi vécut elle et mourut fidèle à lui , soumiseet remplie de son amour en dépit du sort qu'il avait réservé aux siens? Aucun des objecteurs n'ose se poser ces questions?

At-Tabarani a rapporté dans al-Mou'djamal-kabir (177) qu'Ibn Omar a dit: «Safiyya avait les yeux verdâtres. Le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) lui dit:

-D'où vient la teinte verdâtre de tes yeux?

-«J'avis dit à mon (ex) mari que j'avais vu en rêve une lune tombersur mon sein et il me gifla en me disant: tu veux épouser le roi de Yathrib (ancien nom de Médine? ...Par la suite personne ne m'était plus hostile que le Messager d'Allah puisqu'il tua mon père et mon mari... Ensuite , le Prophète se mit à s'excuseren disant: ô Safiyya! Ton père œuvra pour monter (contre nous) une coalisation d'arabes, entre autres actes. C'est ainsi qu'il réussit à me calmer.» (Déclaré authentique par al-Albani dans as-Sahiha (2793).

Quant aux propos de l'objecteur: Il tua des juifs devant leurs femmes avant de violer celles-ci,ilssont complètement faux. Au contraire, le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui)interdisait l'exécution des femmes , des enfants et des employés en cas de guerre.

Abou Dawoud (2295) a rapporté que Rabah ibn Rabi a dit: «Nous étions en compagnie du Messager d'Allah (Bénédiction et salut soient sur lui) au cours d'une expédition quand il aperçut un attroupement au tour de quelque chose. Il envoya quelqu'un s'informer. L'envoyé retourna lui dire qu'il s'agissait d'une femme tuée. Elle n'était pas là pour se battre Commenta-t-il. Puis Il envoya dire à Khalid ibn al-Walid, alors commandant de l'armée, de ne plus tuer une femme ou un employé.» (Déclaré authentique par al-Albani dans Sahih Abou Dawoud.

Beaucoup des juifs capturés par le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) se convertirent à l'islam par la grâce d'Allah. Ce qui fut une miséricorde pour eux.

An-Nassai (3376) a rapporté qu'Atiyya al-Qouradhzi a dit: Le jour où Saad prononça sa sentence contre les Qoureidhza j'étais tout jeune et l'on douta de mon statut. Quand ils vérifièrent ,ils se rendirent compte que j'étais trop jeune (pour être concerné par la sentence) et ils m'épargnèrent. (Déclaré authentique par al-Albani dans Sahih an-Nassai). Atiyya entend dire qu'on ne l'exécuta pas parce qu'il n'était pas encore majeur. Ensuite, il se convertit à l'islam par la grâce d'Allah. Il s'exprima comme il le fitpour manifester sa gratitude envers Allah.

Le problème de ceuxqui démentissent (ces réalités historiques) est que , soit ils sont des menteurs , soit ils sont designorants ou alors ils ont mal compris. En plus, ils sont obnubilé par leur mécréance , leur rejet ( de l'appel de l'islam) et leur désir de considérer le mensonge qu'ils ont entendu comme une vérité. Ne leur prêtez aucune attention.

S'agissant de la parole d'Allah Très-haut à propos des mécréants envoyés en enfer: Certes, ceux qui ne croient pas à Nos Versets, (le Coran) Nous les brûlerons bientôt dans le Feu. Chaque fois que leurs peaux auront été consumées, Nous leur donnerons d'autres peaux en échange afin qu'ils goûtent au châtiment. Allah est certes, Puissant et Sage! (Coran,4:56), le Très-haut (nous ) informe à propos de ceux qui ont démenti Ses versets et traité Son Messager de menteur qu'Il les jettera dans le feu qui brulera leurs peaux etqu'Il renouvellera celles-ci chaque fois elles seront complètement brûlées afin de rendre le châtiment plus dur.» Se référer à Tafsir at-Tabari (8/484).

Qui est-ce qui a dit à ceux-là (les objecteurs) que les mécréants et autres scélérats seront couverts par la miséricorde d'Allah? Qui est-ce qui leur a dit que le châtiment avilissant préparé par Allah pour les mécréants au jour de la Rétributionrelève de la miséricorde et de l'affection? Est-il concevable qu'Allah accorde Sa miséricorde à celui qui ne la mérite pas? Allah peut-Il traiter les musulmans comme Il traite les criminels? Peut-Il rendre égaux les pieux et les pervers? Peut-Il traiter les corrupteurs et destructeurs comme Il traite les bienfaisants et réformateurs?

La miséricorde divine ne profitera qu'aux bienfaiteurs parmi les fidèles croyants qui auront cru en Lui et en Ses livres et messagers. Quant aux négateurs qui les auront démentis, ils ne profiteront pas de la miséricorde d'Allah. Ils subiront un dur châtiment.

Allah Très-haut a dit: car la miséricorde d'Allah est proche des bienfaisants. (Coran,7:56) et dit: Je ferai que Mon châtiment atteigne qui Je veux. Et Ma miséricorde embrasse toute chose. Je la prescrirai à ceux qui (Me) craignent, acquittent la zakat, et ont foi en Nos signes. et: Les croyants et les croyantes sont alliés les uns des autres. Ils commandent le convenable, interdisent le blâmable accomplissent la prière, acquittent la zakat et obéissent à Allah et à Son messager. Voilà ceux auxquels Allah fera miséricorde.... (Coran,9:71) et : Ceux qui ne croient pas aux versets d'Allah, Allah ne les guide pas. Et ils ont un châtiment douloureux. (Coran,16:104) et: Informe Mes serviteurs que c'est Moi le Pardonneur, le Très Miséricordieux et que Mon châtiment est certes le châtiment douloureux.

Allah (nous) a bien avertit et privé de toute excuse après avoir envoyé des messagers, révélé des livres , rendu les versets clairs, établi des preuves éclatantes, apporté la bonne nouvelle aux croyants et menacé les mécréants. Celui qui a choisi la mécréance et l'a préférée à la croyance et mérité d'entrer en enfer, celui-là ne doit s'en vouloir qu'à lui-même. Son attitude fait de lui le plus injuste et le plus criminel à l'égard de sa propre personne.

Si ces gens là possédaient en matière de crainte d'Allah le poids d'un atome, ce faible degré de crainte leur aurait inspiré la foi et la soumission. Ils auraient éprouvé la peur, voire la panique d'être atteints par le contenu de cette grave menace.

Bien au contraire, ils ne croiront jamais et ils ne se soumettront jamais car ils continueront de controverser sans vergogne dans l'espoir d'éteindre la lumière d'Allah.

Ô musulman! Reste ferme dans ta foi. Ne te laisse pas emporter par ceuxqui n'ont aucune certitude. Si on disait à un homme raisonnable: ne bois pas ce poison car si tu le bois, tu vas mourir et que, malgré tout, il lebois consciemment, à qui dont on reprocher (ce qui lui arriverait)? A Allah qui a créé le poison et en a fait la cause de la mort? Au serpent dont le poison serait extrait?Ou à celui qui a bu le poison délibérément?

Il est vrai que nous nous soumettons au destin et ne le contestons pas. Il est tout aussi vrai que nous nous soumettons à la loi religieuse et ne nous y opposons pas.

Evitez de vous enfoncerdans les discussions suscitées par ceux-là (les objecteurs). Ramenez-les aux fondamentaux du bien et de la piété dans la religion d'Allah. Montrez-leur comment l'islam s'est répandu sur terre et comment les gens, notamment ceux qui naguère lui avaient voué la plus grande hostilité, se bousculèrent plus tard en masse pour s'y convertir et devenir ses loyaux soldats.

Pourquoi Ikrima ibn Abi Djahl se convertit-il à l'islamaprès l'exécution de son père?

Pourquoi Oum Habiba fille d'Abou Soufiane se convertit -t- elle à l'islamet épousa le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) alors que son père avait figuré parmi les pires ennemis du Prophète?

Pourquoi Hind filled'Outba dont le père, l'oncle paternel et le frère furent tués par Muhammad d'un seul coup se convertit -t-elle à l'islam ?

Sachez que la religion d'Allah est vraie, qu'Allah ne manquera pas à Sa promesse, qu'Il demeure le plus Clément des cléments et qu'Il a envoyé Son messager Muhammad (Bénédiction et salut soient sur lui ) comme une miséricorde pour les univers.

Que ceux-là (les objecteurs) orientent leurs regards vers les dirigeants du présent siècle (20e?)agonisant pour voir ce qu'ils font de leurs opposants! Que disent-ils de l'Amérique (US) et de ce qu'elle fait des peuples de la terre sous prétexte de diffuser la démocratie et ses valeurs?!

Si l'objecteur en question est un juif ou un chrétien qu'il se réfère à la Bible pour voir comment les prophètes d'Israël combattaient leurs adversaires, eux qui n'épargnaient nihommes ni femmes ni vieillards! Si l'objecteurest un communiste, qu'il regarde ce que Staline fit de ses hommes! S'il n'estni des uns ni des autres et s'il pense qu'il est juste de se battre pour libérer les peuples et faire disparaître les régimes injustes, son engagement se retourne contre lui!

En somme, la miséricorde est réservée à ceux qui la méritent. Le dur châtimentest réservé encore à ceux qui la méritent. Le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) fut envoyé en tant que miséricorde mais aussi pour combattre ses ennemis dans le cadre du djihad. Il fut une miséricorde pour les univers dans l'absolu donc pour ceux qui étaient d'accord avec lui comme ceux qui n'étaient pas d'accord avec lui. C'est clair pour les premiers. Quant aux seconds, il leur transmis le message de leur Maître, leur fournit la preuve de son authenticité et ne se précipita pas à les châtier.

La miséricorde implique entre autres la destitution d'une bande de gouvernants qui exercent injustement l'autorité sur les âmes et les esprits qui les entouraient après l'avoir avertie et dans le but de faire prévaloir la sécurité et la liberté au profit de la majorité. Voilà la philosophie du combat jugé légitime par l'islam. Allah le sait mieux.

Se référer à toutes utiles à la réponse donnée à la question n° 151412 et à la questionn° 165777.

Envoyer les observations