Samedi 17 Radjab 1440 - 23 mars 2019
Français

L’explication de la parole d’Allah Très-haut : « Allah qui a créé sept cieux et autant de terres… »

192413

date de publication : 17-02-2019

vues : 272

question

Comment expliquer la parole du Très-haut citée à la fin de la sourate de la répudiation : « Allah qui a créé sept cieux et autant de terres. Entre eux (Son) commandement descend, afin que vous sachiez qu'Allah est en vérité Omnipotent et qu'Allah a embrassé toute chose de (Son) savoir. » (Coran, 65 :12)

texte de la réponse

Louanges à Allah

Allah le Puissant et Majestueux dit : «Allah qui a créé sept cieux et autant de terres. Entre eux (Son) commandement descend, afin que vous sachiez qu'Allah est en vérité Omnipotent et qu'Allah a embrassé toute chose de (Son) savoir. » (Coran, 65 :12) Le puissant et Majestueux nous informe ici qu’il a créé sept cieux et set terres et qu’entre eux Son commandement descend ; c’est-à-dire Ses lois, Ses dispositions à appliquer, Ses ordres universels et Ses décrets par les quels Il administre l’univers et gère ses affaires afin que Ses fidèles serviteurs sache que la création et l’ordre lui reviennent. Il possède la sagesse absolue, la puissance parfaite, les plus beaux noms et les attributs les plus sublimes.

Rien au ciel et sur terre n’échappe à Sa puissance et à Sa connaissance, même pas le poids d’un atome. C’est aussi pour faire savoir à ses fidèles serviteurs qu’Il est capable de ressusciter les créatures après leur avait donné la mort et après leur résurrection de leurs tombes. C’est pour qu’ils L’aiment, L’adorent et Lui obéissent et obéissent à Ses Messagers car c’est pourquoi la créature a été créé.

Ibn Kathir (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) dit : « Le Très-haut  nous informe de Sa parfaite puissance et de Son autorité incommensurable afin que cela nous incite à  respecter la droite loi religieuse qu’Il a établie : « Allah qui a créé sept cieux et autant de terres » C’est-à-dire sept terres. Extrait d’Ibn Kathir (8/156)

Chawkaani (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) dit : « et autant de terres  » c’est-à-dire qu’Il a créé autant de terres, donc sept. Il y a une divergence à propos de la description des couches de la terre. Al-Qourtoubi dit dans son Tafsir : « La divergence a abouti à deux avis. L’un adopté par la majorité est qu’il s’agit de sept couches superposée de sorte que chaque terre et séparée de l’autre par un espace comme celui qui sépare le ciel de la terre. Adh-Dhahhak dit que les couches sont collées les unes aux autres sans brèche, contrairement au cas des cieux. Le premier avis est plus juste parce que corroboré par des informations. » Extrait de Fateh al-Qadir (5/346).

Saadi (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) dit : « Allah le Très-haut nous informe qu’Il a créé les sept cieux  comme ceux qui les occupent et les sept terres comme ceux qui les occupent, et l’espace qui les sépare et a fait descendre le commandement, c’est-à-dire les lois et dispositions religieuses révélées à Ses messagers en guise de rappel et de sermon à Ses fidèles serviteurs. Il en est de même des ordres universels et des décrets par lesquels Il administre la créature. Il a fait tout cela afin que les fidèles serviteurs Le connaissent et sachent que Sa puissance cerne toutes les choses et que Sa science embrasse toutes les choses.

Quand ils l’auront connu sous Ses attributs saints et Ses plus beaux noms, et L’auront adoré, et respecté Son droit, voilà la finalité visée à travers la création et le commandement : la connaissance d’Allah et Son adoration. Les fidèles et pieux serviteurs d’Allah qui jouissent de Son assistance s’y  conforment alors que les injustes avérés s’en détournent. » Extrait de Tafsir as-Saadi,p. 872.

At-Tabarani rapporte dans al-Mudjam al-Kabir (8987) grâce à une belle chaîne qu’Ibn Massoud a  dit : «L’espace qui sépare le ciel le plus bas de celui qui le suit est une distance parcourue en cinq cents ans de marche et l’espace qui sépare un ciel d’un autre  équivaut à une distance parcourue en cinq cents ans de marche. » Les cieux sont au nombre de sept et les terres aussi. Cela reflète la perfection de la puissance d’Allah Très-haut. Le commandement portant sur l’ordre religieux et le décret les parcourt.

Nous devons nous arrêter à la limite de ce qui est religieusement connaissable sans commettre une agression. Le Coran et la Sunna authentique nous ont informés de l’existence de sept cieux et sept terres. La Sunna nous apprend en plus que chaque ciel abrite des habitants. Aucune information ne nous est parvenue à propos d’une terre autre que celle que nous occupons pour nous révéler ses affaires. Dès lors, il faut s’arrêter à ce que les informations permettent de connaître et croire qu’il existe sept cieux sans fouiller pour s’enquérir de ce qui est au-delà afin de savoir s’il fait partie de ce que la science moderne a prouvé ou pas et de parvenir à d’autres découvertes pouvant faire naître le doute et la suspicion.

Il faut plutôt croire  que la connaissance parfaite et la maîtrise totale des mondes célestes et terrestres n’appartiennent qu’à Allah seul. Ceci parfait notre connaissance qu’Il est omnipotent et qu’Il embrasse tout. Pourtant nous ne faisons que dire : nous avons entendu, nous croyons et nous obéissons. Se référer à la réponse donnée à la question n° 112059.

Allah le sait mieux.

Envoyer les observations