Lundi 11 Rabii 1 1440 - 19 novembre 2018
Français

Peut-elle se marier avec un jeune financé qu'elle juge bon bien que difficile, voire violent dans sa manière de traiter avec elle?

193309

date de publication : 16-04-2015

vues : 1274

question

Je suis fiancée avec une personne bien éduquée, de bonne mœurs, ambitieux, mais très sévère dans sa manière de traiter avec moi. Il examine violemment toutes les fautes et hausse le ton et profère des mots blessants comme: toi, tu ne me comprends pas! Toi, tu n'es pas sensible! Il dit: si tu te comportais comme ça après le mariage, la punition serait très pénible. Moi, je ne pourrais jamais renoncer à mes droits en tant qu'homme... Il me demande de ne pas donner le bisou à mon père ou à mon frère s'ils me rendraient visite à la maison conjugale, bien que ces gestes relèvent d'une manière normale de saluer. Il formule la condition que mes visites auprès de ma famille se fassent une fois toutes les deux semaines et que mes parents sollicitent son autorisation préalable quand voudront me rendre visite. Que devrais-je faire? Faut-il maintenir les fiançailles?

texte de la réponse

Louanges à Allah

Avant d'aborder les détails du problème, nousvoudrions souligner que nous sommes responsables de nos prises de décision dans certaines situations et personne ne peut le faire à notre place. Il nous semble à travers votre message que vous êtes perplexe devant une décision portant sur votre destin. Vous avez beau consulter les autres et demander des explications, la décision finale ne vous en revient pas moins. Car seule vous, êtes en mesure d'apprécier les circonstances que vous traversez. Vous êtes la seule à prendre l'ultime décision.

Néanmoins, cela ne nous empêche pas d'analyser les aspects du problème dans l'unique but de vous aider à avoir un autre regard sur le sujet. Peut-être, les plus grands signes révélateurs du déroulement du futur mariage, apparaissent-ils pendant la période des fiançailles, où le futur couple peut envisager la complémentarité souhaitée. C'est bien en ce moment qu'il faut prouver sa capacité à donner, à faire des concessions et à éviter la rigueur dans l'examen des détails, donc à fermer les yeux sur les petites fautes.

Chère sœur!

Nous avons lu et relu votre message et nous nous sommes demandé ce qui pourrait pousser unejeune fille à la fleur de l'âge à se jeter dans les bras d'un jeune homme à propos de qui, le moins qu'on puisse dire est qu'elle ne le trouve pas convaincant mais, au contraire, il lui inspire, à juste titre, la crainte et l'inquiétude en raison de sévérité, de sa violence verbale et de son langage déplacé, employé pour tout et pour rien! Cette période , comme nous l'avons déjà dit, est une des plus belles phases de la vie conjugale qui, par conséquent, doit être marquée par le calme, par une générosité de sentiment et par la tolérance. N'est-ce pas bien la gâter que d'y proférer la menace de punir sévèrement au cas où la future partenaire fauterait? Pire, que dire quand on va jusqu'à l'établissement d'un lien entre la punition annoncée et sa vision de ses droits en tant qu'homme?

Vous dites de lui qu'il est de bonnes mœurs, bien éduqué et ambitieux pour énumérer ces bonnes qualités tout en soulignant en même temps qu'il est violent et sévère même quand il examine des choses permiseset qu'il vous menace à propos d'éventuels manquements et insuffisances et qu'il s'y met en haussant le ton et en employant de gros mots et qu'il trouve que cela est son droit en tant qu'homme.

Il est possible qu'il change de comportement après le mariage. Il est aussi possible qu'il ne changera pas aussi long temps qu'il croira avoir raison. Voilà une partie de notre analyse fondée sur le contenu de votre discours.

Chère sœur!

Notre avis est de ne pas vous empresser à épouser cet homme. Gardez votre calme et votre sérénité et donnez vous la chance d'évaluer votre relation avec lui, d'examiner les aspects positifs et négatifs de sa personnalité , de les comparer pour faire votre choixsur la base de ce que vous vous connaissez en termes de capacité à amortir sa dureté et sa violence.

Il est vrai que sa conduite pourrait changer. Mais cette possibilité n'est pas la plus prévisible, notamment en ce qui concerne son humeur. Car s'il montrait calme et amoureux au cours de cette période, on pourrait s'attendre qu'il devienne impétueux dans une certaine mesure et se mette parfois en colère par nervosité et à force de fréquents frottements et de la récurrence des problèmes de ménage. Le contraire serait qu'il commence par se montrerd'une humeur brusque pour devenir par la suite patient et calme.. voilà à quoi nous ne nous attendons pas puisque nous ne sachions pas qu'il soit arrivé..

Il est certes vrai que personne n'échappe aux aspects négatifs. Regardez toutefois votre capacité à supporter les aspects négatifs de sa personnalité. Si vous êtes sûre de pouvoir le supporter, continuez votre projet de mariage et attendez vous à ce qu'il reste supportable ou ne devienne pas insupportable. Si sa conduite s'améliorait, vous ne serez que plus rassurée. Dans le cas contraire, il vaut mieux pour vous de reculer à temps.

Enfin, nous vous conseillons, ô fille vertueuse, de recourir à la consultation d'Allah en vous en remettant entièrement à Lui du meilleur choix à faire, et en lui demandant de faciliter votre affaire, de vous aménager une heureuse issue, de bien vous inspirer et de vous protéger contre le mal provenant de votre propre âme.

Allah le sait mieux.

Envoyer les observations