Samedi 9 Rabii 1 1440 - 17 novembre 2018
Français

Le Messager d'Allah (Bénédiction et salut soient sur lui) se divertissait-il?

question

Arrivait-il au Messager d'Allah (Bénédiction et salut soient sur lui) de se divertir ou sa vie était-elle entièrement dédiée aux pratiques cultuelles?

texte de la réponse

Louanges à Allah

Oui, il arrivait au Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) de se divertir tout en consacrant toute sa vie à Allah , le Maître de l'univers. C'est dans ce sens qu'Allah le Puissant et Majestueux dit: Dis: "En vérité, ma prière, mes actes de dévotion, ma vie et ma mort appartiennent à Allah, Seigneur de l'Univers. (Coran,6:162).Toute sa noble vie était dédiée à Allah. Quant au fait de vouer le culte à Allah, son fondement est évident. Quant aux choses profanes, le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) engageait une course à pied contre Aicha (P.A.a) ,veillait avec les membres de sa famille, échangeait de douces paroles avec elles, et tout le monde riait.

Mouslim (670)et Abou Dawoud (1294) et an-Nassai (1358) ont rapporté d'après Djabir ibn Samoura que le Messager d'Allah (Bénédiction et salut soient sur lui) ne quittait le lieu où il accomplissait la prière du matin avant le lever du soleil. Une fois, le soleil apparaissait, il s'en allait. Pendant ce temps, ses compagnons évoquaient les affaires de la vie antéislamique, déclamaient des poèmes et riaient alors que lui se contentait de sourire.

At-Tirmidhi (1990) a rapporté et vérifié un hadith reçu d'Abou Hourayra selon lequel ils (les compagnons) ont dit:

-O Messager d'Allah! Tu plaisantes avec nous?

-Certes, mais je ne dis que la vérité. (Déclaré authentique par Cheikh al-Albani dans Sahih al-Adab al-Moufrad n° 265.)

Ibn Madja (144) a rapporté d'après Yaala ibn Mourra qu'ils (les compagnons) sortirent une foispour aller partager un repas auquel ils étaient conviés. A leur grande surprise, ils tombèrent surHossein qui jouait sur la voie publique... Le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) devança ses compagnons, tendit ses bras au gamin. Celui-ci se mit à dribler ça et làet le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) riait avec lui puis il se saisit de lui, mit l'une de ses mains sous son mention et l'autre sur sa tête et le baisa.» (Jugé bon par al-Albani dans Sahih Ibn Madja.

D'après Anas ibn Malick, un bédouin du nom de Zahir ibn Haram, avait l'habitude d'offrir des cadeaux au Messager d'Allah (Bénédiction et salut soient sur lui) et ce dernier en faisait pareil pour lui quand il voulait s'en aller. Le Messager d'Allah (Bénédiction et salut soient sur lui) dit: Certes, Zahir est notre homme en brousse et nous sommes ses hommes en ville. Le Messager d'Allah (Bénédiction et salut soient sur lui) se rendit (une fois) auprès de lui , le trouva en train de vendre ses marchandises et l'entoura de ses bras par derrière alors que l'intéressé ne le voyait pas. Ce dernier lui dit:

-«Lâche-moi! Qui est celui-là!? Puis il se retourna. Quand il s'aperçut que c'était le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui), il se mit à frotter son dos contre la poitrine du Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) et ce dernier dit:

-Qui va acheter cet esclave?!

-Tu me dévalorises, ô Messager d'Allah?

-Mais tu ne l'es pas auprès d'Allah. ou Tu es plutôt cher à Allah. (Rapporté par Ahmad dans al-Mousnad 12468, édition Rissala et rapporté par Ibn Hibban (5790) et par at-Tirmidhi dans ach-chamail (239) et jugé authentique par al-Albani).

Ahmad (24334) a rapporté d'après Aicha qu'elle a dit:« Le Messager d'Allah (Bénédiction et salut soient sur lui) dit alors (le jour où des abyssins jouaient dans la mosquée): Les Juifs sauront que notre religion aménage des moments de détente car je suis venu apporter une religion droite mais tolérante. (Jugé authentique par al-Albani dans Sahih al-Djami' (3219) Les informations abondant dans ce sens sont nombreuses.

L'imam at-Tirmidhi (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) a écrit un ouvrage utile et agréable à lire, intitulé :les qualités du Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui). On y trouve deux chapitres dont l'un est intitulé: à propos du rire du Messager d'Allah (Bénédiction et salut soient sur lui) et l'autre est intitulé: à propos des plaisanteries du Messager d'Allah (Bénédiction et salut soientsur lui)

L'humain s'endort, joue et s'amuse avec sa femme. Si tout cela est sou tendu par une bonne intention, il en sera récompensé (par Allah).

Al-Bokhari (4345) a rapporté que Mouadh ibn Djabal (P.A.a) a dit: Quant à moi, je m'endors et me réveille etje considère mon sommeil (aussi important que) mon état de veille. Que dire du Messager d'Allah (Bénédiction et salut soient sur lui)? Se référer à toutes fins utiles à la réponse donnée à la question n° 143026.

Envoyer les observations