Jeudi 16 Dhoul Qaadah 1440 - 18 juillet 2019
Français

A propos du maxime: Seigneur, pas de jalousie

299965

date de publication : 15-06-2019

vues : 207

question

Comment juger l’emploi par une personne dans son discours du maxime: Seigneur, pas de  jalousie  afin d’éviter que son interlocuteur croie qu’il lui envie quoi que ce soit.

texte de la réponse

Louanges à Allah

Le vocable Seigneur est utilisé dans une interpellation. C’est comme si on disait O Allah. C’est dans ce sens que le Très-haut dit: «Dis: «Ô Seigneur, Maître de l’autorité absolue » (Coran,3:26)

At-Tabari (Puisse Allah le Très-haut lui accorder Sa miséricorde) a dit: « S’agissant de l’interprétation de l’expression dis: ô Seigneur, elle  signifie: dis, ô Muhammad: O Allah… » Extrait du Tafsir at-Tabari (5/299).

S’adresser à Allah en disant : pas de jalousie peut avoir deux acceptions. La première est de prendre Allah pour témoin que son coeur ne nourrit aucun sentiment de jalousie. C’est comme si on disait : ô Allah! Je Te prends pour témoin que je ne nourris aucun sentiment de jalousie envers mon interlocuteur ou ô Allah! Tu sais que mes propos à son égard ne traduisent aucun sentiment de jalousie, etc.

Il est permis de prendre Allah pour témoin, si on dit vrai. Dans le cas contraire, il constitue un péché énorme. Vu l’importance du sujet, se référer à la réponse donnée à la question n°218835. La seconde acception est synonyme d’une invocation. C’est comme si on disait: Seigneur, ne laisse subsister dans mon coeur un quelconque sentiment de jalousie envers cette personne, etc. Cette acception est juste et ne comporte aucune ambiguïté. Invoquer Allah pour conjurer le mal est autorisée dans tous les cas. Pour en savoir plus , voir la réponse donnée à la question n° 198616.

Allah le sait mieux.

Envoyer les observations