Mardi 25 Rabii 2 1443 - 30 novembre 2021
Français

Le jugement du fait de saluer le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) et ses Deux Compagnons quand on voit les images de leurs tombes à la télévision

Question

Est-il juste de saluer le Messager d’Allah (Bénédiction et salut soient sur lui ), Abou Baker et Omar quand on montre leurs tombes à la télévision dans un reportage diffusé en direct?

Résumé de réponse

Il n’y a aucun inconvénient à ce que celui qui voit l’image de la tombe du Prophète ( Bénédiction et salut soient sur lui )  et se souvient de lui, le salue. Ce salut n’est pas à confondre avec celui effectué au moment de visiter les lieux. Quant aux Deux Compagnons, il est prévu de demander la miséricorde et l’agrément divins pour eux quand on se souvient d’eux au lieu de les saluer.

Texte de la réponse

Louange à Allah.

Premièrement, saluer le Messager d’Allah (Bénédiction et salut soient sur lui) et prier pour lui sont recommandés en tout temps en application de la parole du Très-haut: Certes, Allah et Ses Anges prient sur le Prophète; ô vous qui croyez priez sur lui et adressez [lui] vos salutations.  (Coran,33:56)

Abou Dawoud (2041) a rapporté d’après Abou Hourayrah que le Messager d’Allah (Bénédiction et salut soient sur lui) a dit:  Chaque fois que quelqu’un me salue, Allah me rend mon âme pour que je lui rend son salut .  Hadith jugé bon par al-Albani dans Sahihi Abou Dawoud.Il existe d’autres arguments qui exhortent (les fidèles) à faire des prières pour  et à saluer le Messager (Bénédiction et salut soient sur lui) chaque fois qu’on mentionne son noble nom.

Quand quelqu’un voit l’image de sa mosquée ou de sa tombe , se souvient de lui, le salue et prie pour lui, cela ne représente aucun inconvénient . Bien au contraire, c’est un acte de piété comme indiqué précédemment. Ceci n’a rien à voir avec le salut à faire au cours de la visite de la tombe car il ne s’agit d’une invocation et d’un hommage.

Cheikh Ibn Outhaymine (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) a dit:  L’expression : salue à toi, ô Prophète!  est-elle une information ou une invocation? En d’autres termes, entend-on dire que le Prophète est sauf ou demander qu’Allah le sauve? La réponse est qu’on demande qu’Allah le sauve. La phrase véhicule une information qui a valeur d’une invocation. » Extrait d’ach-charh al-moumtie (3/150)

Deuxièmement, s’agissant de ses Deux Compagnons, Abou Baker et Omar, il est recommandé de demander pour eux l’agrément et la miséricorde divins en tout temps. On les salue au moment de visiter leurs tombes et non à la vision des images de leurs tombes à la télévision ou ailleurs. Ce n’est pas recommandé. Nul n’a le droit de  faire une telle recommandation sur la base d’un raisonnement par analogie comparant leurs tombes à celle du Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) car leur différence ne permet pas un tel raisonnement, et les pratiques cultuelles ne peuvent être recommandées en l’absence d’un argument religieux.

Cheikh al-islam, Ibn Taymiyyah (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) a dit:  La recommandation implique un jugement religieux qui ne saurait être fondé que sur un argument valable. Quiconque affirme qu’Allah aime une action sans se référer à un argument religieux, aura institué dans la religion (une pratique ) non autorisée par Allah. C’est comme si l’on déclarait quelque chose obligatoire ou interdite. Voilà qui explique l’existence d’une divergence de vues au sein des ulémas à propos de ce qui est recommandé comme elle existe sur d’autres sujets. Aussi la référence à un argument est elle fondamentale en religion.  Extrait de Madjmou al-fataawa (18/65)

En somme, il n’y a aucun inconvénient à prier pour le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) et à le saluer quand on voit l’image de sa tombe. Ceci est différent du salut à prononcer au moment de visiter ladite tombe. Concernant les Deux Compagnons, il est institué de demander l’agrément et la miséricorde d’Allah pour eux, quand on se souvient d’eux, sans les saluer. Allah le sait mieux.

Résumé de la réponse

Il n’y a aucun inconvénient à ce que celui qui voit l’image de la tombe du Prophète ( Bénédiction et salut soient sur lui )  et se souvient de lui, le salue. Ce salut n’est pas à confondre avec celui effectué au moment de visiter les lieux. Quant aux Deux Compagnons, il est prévu de demander la miséricorde et l’agrément divins pour eux quand on se souvient d’eux au lieu de les saluer.

Source: Islam Q&A