Lundi 4 Rabii 1 1440 - 12 novembre 2018
Français

Satan lui inspire de se représenter Allah Très-haut pour réaliser le sens de la perfection

72892

date de publication : 17-10-2015

vues : 1815

question

Je tente à travers mes actes cultuels impliquant la remémoration (d'Allah) comme la prière et l'invocation, d'adorer Allah comme si je Le voyais. Je me suis donné une habitude sans savoir si elle est bonne ou pas. C'est que je tente de me représenter Allah en face de moi quand je prie , par exemple. Mon faible esprit d'humain ne peut pas aller au-delà de l'image humaine. Je sais que cette image est bien loin de celle du Roi auquel rien ne ressemble. J'essaie encore de me préparer psychologiquement quand je me prosterne devant la Kaaba. Je peux effectivement me sentir proche d'Allah mais pas assez car je sens qu'Allah est trop immense. J'espère que vous saurez que mon cas ne constitue pas une simple obsession. Je veux vraiment me rapprocher davantage d'Allah. Donnez-moi un conseil.

texte de la réponse

Louanges à Allah

Premièrement, sache, ô fidèle serviteur d'Allah, qu'Allah Très-haut Se cache de ses créatures ici-bas. Aucun être humain, ni le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) ni quelqu'un de moins important ne l'ont vu. La mère des croyants, Aicha (P.A.a) a dit: Quiconque prétend que Muhammad (Bénédiction et salut soient sur lui) a vu son Maître a proféré un grave mensonge à l'endroit d'Allah. (Rapporté par al-Bokhari,4855) et par Mouslim (177) auteur de la présente version.

Cheikh al-islam, Ibn Taymiya (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) a dit: Les imams des musulmans sont tous d'avis qu'aucun croyant ne verra Allah ici-bas de ses propres yeux. Seul le cas du Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) est l'objet d'une controverse, bien que la majorité des imams soutiennent que même lui ne l'a pas vu ici-bas de ses propres yeux. Cet avis s'atteste dans les traditions authentiques reçues du Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui), de ses compagnons et des imams des musulmans. Madjmou'al-fatawas (2/335).

Si tous les êtres humains sont empêchés d'avoir cette vision ici-bas, ils restent tous incapables de connaître la réalité de l'entité du Transcendant et la modalité de l'un quelconque de Ses attributs.

L'homme ne peut se représenter justement une chose qu'il n'a pas vue et n'a pas vu son égale ou quelque chose qui lui ressemble et fait que son imagination puisse passer de la chose vue à la chose abstraite.

Cela étant, sache, ô cher frère, que toute image qui puisse s'imprimer dans votre esprit, toute modalité qui puisse le hanter reste bien différente d'Allah Très-haut. Loin de là, Allah Très-haut est bien plus important que tout cela. Le fait pour vous de vous occuper de ces représentations n'est qu'uneintrigue et un piège sataniques visant à vous plonger dans ce qui vous porte préjudice et vous détourne de ce qui vous est utile donc vous enfoncer dans le faux pour vous éloigner du vrai.

L'imam at-Tahawi (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) écrit dans son traité sur le dogme:L'islam ne se stabilise que sur la base de la soumission et de l'acceptation. Quiconque tente de connaître ce qu'il lui est interdit de connaître et ne se contente pas de la soumission, sera empêché d'atteindre la foi pure en l'unicité (d'Allah), la connaissance raffinée et la croyance exacte. Il hésitera entre la mécréance et la croyance; entre l'adhésion et le démenti; entre l'affirmation et l'infirmation donc obsédé , errant et en perpétuel doute parce qu'il n'est ni un ferme croyant ni un négateur irréductible. Texte du traité sur le dogme d'al-Tahawi, p.14.

Le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) nous a appris comment repousser les intrigues que Satan insuffle dans le cœur du fidèle croyant pour influencer son attitude envers Allah l'Auguste. Il a dit: Satan se présente à l'un d'entre vous et lui dit: qui est-ce qui a créé telle et telle chose et finit par lui dire: qui a créé ton Maître? Quand il arrive avec lui à ce niveau, que l'interrogé sollicite la protection (divine) et s'arrête. (Rapporté par al-Bokhari,3276 et par Mouslim,134).

An-Nawawi (Puisse Allah lui accorder sa miséricorde) a dit: Ce hadith signifie ceci: quand on est exposé à une telle obsession, qu'on se refugie auprès d'Allah Très-haut pour repousser le mal satanique. Qu'on se détourne d'une telle pensée et sache qu'elle provienne de Satan qui cherche à corrompre et à égarer. Qu'on cesse de faire attention à l'obsession satanique. Qu'on s'empresse à l'écarteren se trouvant une autre occupation. Allah le sait mieux. Se référer à des propos sur ce sujet figurant dans les fatwas de Cheikh Ibn Outhaymine (1/Question n°18).

Quant à l'a proximité que vous cherchez à atteindre à travers le culte que vous vouez à votre Maître Puissant et Majestueux, elle constitue une station, ô combien excellente, pour les orants! Celle d'adorer Allah comme si on Le voyait car même si on ne Le voit pas , Lui nous voit.

Cette très grande station ne nécessite pas de votre part un tel effort qui vous disperse et vous met à chercher une chose que vous ne trouverez pas, à savoir se représenterl'image d'Allah le Puissant et Majestueux. Vous n'avez besoin que de vous représenter les attributs de majesté et de perfection que possède Allah le Puissant et Majestueux pour vous concentrer et vous dévouer entièrement au Transcendant pendant le culte que vous Lui rendrez.

Al-Hafez ibn Radjab (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) adit: Les propos du Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) selon lesquels: l'ihsan (perfection spirituelle) consiste à adorer d'Allah comme si on Le voyais.. est une allusion au fait que le fidèle doit en arriver à un état dans lequel il s'imagine proche de Lui et entre Ses mains, ce qui entraîne l'appréhension, la peur , la crainte et la vénération. C'est ce qui est indiqué dans cette version d'Abou Hourayrah: Craindre Allah comme si tu Le voyais. (Rapporté par Mouslim, sous cette version). Cet état implique en outre la sincérité dans le culte et le redoublement de l'effort visant à l'améliorer et à le parfaire.» Djami al-ouloum wal hikam (1/104).

Ibn al-Qayyim (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) écrit: «La station ihsan fonde tous les actes du cœur car elle implique la pudeur, la révérence, la vénération, la crainte, l'amour, le perpétuel retour (vers Allah), la confiance en Lui, la soumission à Allah le Transcendant et l'observance d'une extrême humilité en face de lui. Ce qui écarte les obsessions et le discours de l'âme et mobilise le cœur et fait d'Allah l'unique préoccupation (du fidèle).

La part que le fidèle réalise de cette proximité d'Allah est fonction de son atteinte de l'ihsan. C'est ce qui fait la différence des prières qui est telle qu'une prière accomplie par un homme peut être aussi éloignée (supérieure) de celle accomplie par un autre que le ciel l'est de la terre. Idem pour leurs observance de la position debout, de leur inclinaison et de leur prosternation.» Epitre destiné par Ibn al-Qayyim à l'un de ses frères (p.38-39). Voir Djami al-ouloum wal hikam d'Ibn Radjab (1/103) édition dar ibn al-Djawzi; Maaaridj al-Qaboul du cheikh al-Hakami (3/999-1000).

Les ulémas ont indiqué un ensemble d'actes et d'états. Quand un fidèle croyant s'efforce à les réaliser, ils l'aident à s'approcher de son Maître le Puissant et Majestueux. Le degré de proximité atteint par le fidèle dépend de l'effort qu'il déploie pour se rapprocher de son Maître Puissant et Majestueux et détermine le désir d'Allah Très-haut de se rapprocher de lui. Aussi, vous revient-il d'en faire plus ou moins!!

Fait partie des choses qui entrent (dans ce cadre):

1. L'adoption d'une foi en l'unicité absolue (d'Allah) et l'abandon des chirks majeur et mineur.

Cheikh al-islam Ibn Taymiya (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) écrit: «Voilà la sincérité et la foi en l'unicité absolue d'Allah dont la possession est la chose la plus à même de rapprocher le fidèle à Allah. C'est la pleine réalisation du mot de la sincérité il n' y a pas de dieu en dehors d'Allah Voir al-istiqamah (p.195).

2. La connaissance des noms, attributs et actesd'Allah Très-haut.

Ibn al-Qayyim (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) écrit: «La station ihsan c'est encore l'Observance qui consiste à adorer Allah comme si on Le voyait. ]L'atteinte de[ cette position résultede la perfection de la croyance en Allah , en Ses noms et en Ses attributs qui fait qu'on croit voir Allah le Transcendant siéger sur Son trône au-dessus de Ses cieux, à partir d'où il exprime des ordres et des interdits; gère les affaires des créatures, fait descendre et monter des affaires, et se fait présenter les œuvres des fidèles et leurs âmes à leur mort.

On assiste à tout cela dans son cœur et contemple Ses noms et attributs qui Le font apparaître Dépendant de Lui-même, Vivant, Entendant, Voyant, Puissant ,Sage, Donneur d'ordres et d'interdits ]donc un Etre qui[ aime, déteste, se satisfait, se fâche, fait ce qu'Il veut et décide selon son bon vouloir tout en restant sur le trône où rien des actes et paroles manifestes et cachés de Ses fidèles serviteurs ne Lui échappe car ilsait les coups d'œil traîtres et ce que cache les poitrines.» Epitre adressé par Ibn al-Qayyim à l'un de ses frères, p. 38.

3. La conclusion de l'alliance

Elle passe par la réalisation de la croyance et de la crainte (d'Allah) comme le dit le Très-haut en ces termes: En vérité, les bien-aimés d'Allah seront à l'abri de toute crainte, et ils ne seront point affligés, ceux qui croient et qui craignent (Allah). (Coran,10:62-63).

Ibn al-Qayyim (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) écrit:L'alliance c'est l'atteinte de la proximité d'Allah le Puissant et Majestueux. L'allié d'Allah est celui qui Lui est proche, Son privilégié. Le terme walaa signifie proximité. Badai al-fawaaid (3/621).

4. Veiller à la pratique régulière de la prière tout en nourrissant le sentiment d'être proche d'Allah Très-haut quand on se prosterne car c'est dans cette posture que le fidèle se trouve plus proche de son Maître Très-haut. C'est encore son cas quand il prie en fin de nuit. Le Très-haut dit:Prosterne-toi, et sois proche. (Coran,95:19).

D'après Abou Hourayrah le Messager d'Allah (Bénédiction et salut soient sur lui)a dit: Le fidèle se trouve plus proche de son Maître quand il se prosterne. Aussi, multipliez y les invocations. (Rapporté par Mouslim,482).

Amre ibn Abassah a déclaré avoir entendu le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) dire: Le fidèle se trouve le plus proche d'Allah en pleine nuit. Si tu peux faire partie de ceux qui se rappellent Allah en ces heures-là, fais-le. (Rapporté par at-Tirmidhi (3579) et par an-Nassai (572) et déclaré authentique par al-Albani dans Sahih al-Djaami (1173).

5. Se repentir sincèrement des péchés majeurs et véniels.

Cheikh al-islam Ibn Taymiya (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) écrit:On doit savoir que tout croyant doit nécessairement se repentir. Nul ne peut atteindre la perfectionet se rendre parfaitement proche d'Allah et se débarrasser de tout ce que l'on déteste sans passer par là. Madjmou' al-fatawa (15/55).

6. Se rappeler Allah en tout état avec l'usage de formules de dhikr, d'invocation , de tahmiid (al-hamd lillah) et de tahliil (La ilaha illa Allah).

Ibn al-Qayyim (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) écrit: Le dhikr fait accéder à la proximité d'Allah le Puissant et Majestueux et rend (le fidèle)proche de Lui. Voilà le rang (à chercher). Al-Wabil as-Sayyib (1/96).

7. Nourrir la vraie crainte de Lui, le Puissant le Majestueux.

Ibn al-Qayyim (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) écrit:« Cette crainte varie en fonction du degré de proximité et du rang qu'on occupe auprès d'Allah. Plus le fidèle se rapproche d'Allah, plus s'approfondit sa crainte d'Allah car il est soumis à des exigencesinconnues des autres, et son rang entraîne pour lui des obligations qui n'incombent pas aux autres.

C'est comme le cas d'une personne qui se présente devant un roi. Elle est plus impressionnée que celui qui se trouve loin du monarque. Le sentiment que la situation lui inspire varie en fonction de sa proximité du roi, du rang qu'il occuperait auprès de lui, de sa connaissance (du milieu) et de la connaissance de ses droits et sa conscience des exigences liées aux services qu'il doit accomplir et qui ne concernent pas les autres. La personne qui se trouve dans une telle situation est susceptible d'éprouver unecraindre plus forte que les lointains. Celui qui conçoit bien cette idée, comprend la parole(prophétique):Certes, je connais Allah mieux que vous et Le crains plus fortement. Tariq al-Hidjratayn (1/427-428).

Allah le sait mieux.

Envoyer les observations