Dimanche 10 Rabii 1 1440 - 18 novembre 2018
Français

Est-il permis de lire le Coran sans le comprendre?

question

Peut on lire le Coran sans en comprendre le sens?

texte de la réponse

Louanges à Allah

Oui, le croyant et la croyante peuvent lire le Coran même s’ils n’en comprennent pas le sens. Il est toutefois recommandé d’y réfléchir dans le but de le comprendre. Il faut que le lecteur se réfère aux ouvrages d’exégèse s’il est en mesure d’en tirer profit. En plus des ouvrages d’exégèse, il faut étudier les livres de langue arabe pour en profiter. Il faut encore interroger les ulémas sur ce qui semble ambiguë. L’essentiel est de bien réfléchir conformément à cette parole d’Allah le Transcendant et Très -haut: [Voici] un Livre béni que Nous avons fait descendre vers toi, afin qu’ils méditent sur ses versets et que les doués d’intelligence réfléchissent! (Coran,38:29)

Le croyant médite (sur le Coran). Autrement dit, il le lit avec application et réfléchit sur ses sens et cherche à en tirer des avantages. Même si on arrive pas à tout comprendre, on peut en tirer de nombreux profits. Aussi faut -il lire attentivement et de manière à comprendre. Ceci est valable pour la femme car on doit comprendre la parole de son Maître, connaître ce qu’Il entend nous dire et l’appliquer. C’est pourquoi Allah le Transcendant dit: Ne méditent-ils pas sur le Coran? Ou y a-t-il des cadenas sur leurs cœurs? (Coran,47:24).

Notre Maître, le Puissant , le Majestueux, nous exhorte à réfléchit et à méditer sur Sa parole à Lui le Transcendant. Quand un croyant ou une croyante lit le livre d’Allah, on recommande à l’un et à l’autre de le méditer et de réfléchir attentivement à ce qu’il lit dans le but de tirer profit de la parole d’Allah et d’en avoir une bonne compréhension afin de pouvoir appliquer ce qu’on connait de cette parole. Pour ce faire, on cherche assistance dans les ouvrages d’exégèse composés par des ulémas tels Ibn Kathir, Ibn Djarir, al-Baghawi, ach-Cawkaani et d’autres. Il faut encore se référer aux ouvrages de langue arabe et interroger les ulémas connus pour leur savoir et leur mérite sur ce qui nous pariait ambiguë.

Extrait de son éminence cheikh Abdoul Aziz ibn Baz (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde)

Envoyer les observations