Samedi 9 Rabii 1 1440 - 17 novembre 2018
Français

Adopte une démarche révérencieuse dans la prière

question

Est-il juste que la prière qui n’est pas marquée par une parfaite révérence visant à complaire Allah le Puissant et le Majestueux ne sera pas agréée de nous?

texte de la réponse

Louanges àAllah

Ce qui est demandéau fidèle en prière est d’adopter une démarche révérencieuse et de s’appliquer. Sous ce rapport , Allah Très-haut a dit:  Bienheureux sont certes les croyants,ceux qui sont humbles dans leur prière.(Coran,24:1-2). Se concentrer totalement sur sa prière et rester révérencieux font partie des plus importants aspects de la prière car ils en constituent l’âme. Aussi, faut-il veiller àdemeurer révérencieux et posépendant la prière , notamment lors de la prosternation, de l’inclinaison , entre les deux prosternations suivant l’inclinaison et au moment oùl’on se redresse. Il faut agir avec révérence et tranquillitésans se précipiter. Agir autrement en se contentant de gestes furtifs, annule la prière.

Si le fidèleobserve une démarche révérencieuse et qu’il arrive parfois,des moments de distraction etd’oubli, cela ne remet pas en cause a prière mais son auteur ne profite que de ce qu’il en retient pour l’avoir fait avec concentration et révérence. Seule cette partie sera récompensée. L’autre partie, entachée de manquements , ne lui vaudra pas de récompense.

Aussi convient-il que le fidèle accomplisse sa prière avec quiétude et en toute humilitédevant Allah le Puissant et le Majestueux afin d’obtenir une récompense parfaite. Cependant le manque de tranquillitédans l’accomplissement d’une rakaa ne remet pas en cause la validitéde la prière. C’est comme l’instabilitéet l’empressement qui rejaillissent sur les organes du fidèle. Car celui-ci doit se contrôler de sorte que tout organe en mouvement retourne àsa place et qu’il puisse dire : gloire àmon Maitre , l’Immense pendant l’inclinaison et gloire àmon Maître le Supérieur pendant l’inclinaison et notre Maître, louange àToi exclusivement .…après s’être redresséde l’inclinaison et Maître, pardonne -moi entre les deux prosternations. Voilàce qui est indispensable.

Quand le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) vit un homme prier en l’absence de toute tranquillitémais de manière ramassée, il s’adressaàlui en ces termes : Reprends ta prière car tu n’as pas prié.La démarche posée est essentiellementmarquée par la révérence car celle-ci est un devoir àobserver dans la prière, notamment pendant l’inclinaison, la prosternation ,entre les deux prosternations etaprès qu’on s’est redresséde l’inclinaison . Voilàce qu’on appelle agir avec révérence et tranquillité. Cette dernière dure jusqu’au moment oùchaque organe retourne àsa place. Quand ons’incline, on le fait de manière que les os se stabilisant complètement. Quand on se redresse, on le fait complètement. Quand on se prosterne, on le fait encre complètement. Il ne faut pas s’empresser avant que chaque organe retrouve sa place. »  par son éminence Cheikh Abdoul Aziz ibn Baz (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde)

Envoyer les observations