Samedi 12 Chawwaal 1440 - 15 juin 2019
Français

Le sens et la leçon à tirer de la parole du Très-haut:« S’il n’était pas à craindre que l’humanité ne forme une seule communauté d’impies, ....» (Coran,43:33)

question

Comment expliquer le sens des versets 33;34 et 35 de la sourate 43? Quelle est la leçon qu'on doit en tirer? Visent-ils à répondre à ceux qui se demandent pourquoi les mécréants vivent dans l'aisance alors que les musulmans croupissent dans la pauvreté et la misère avilissante? Ces versets ont-ils un quelconque lien avec l'histoire de Coré? Leur révélation a-t-elle un cause spécifique?

texte de la réponse

Louanges à Allah

Premièrement,Allah Très-haut a dit: S’il n’était pas à craindre que l’humanité ne forme une seule communauté d’impies, Nous aurions pourvu les maisons de ceux qui ne croient pas au Miséricordieux de toits d’argent, avec des escaliers pour y accéder, de portes et de lits pour qu’ils puissent s’y reposer, et Nous aurions couvert le tout d’ornements dorés. Mais tout cela n’aurait été qu’une jouissance éphémère d’ici-bas, car, pour ton Seigneur, la vraie vie est celle qui est dans la vie future et qu’Il réserve à ceux qui Le craignent. (Coran,43:33-35).

Ibn Kathir (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) a dit:« Si ce n'était pour éviter que bon nombre d'ignorants croient que le fait pour Nous de mettre des biens à la dispositionde certains prouve que Nous les aimons, et se livrent à la mécréance pour jouir de bien...Voilà le sens des propos d'Ibn Abbas, d'al-Hassan , de Qatada, de Suddi et d'autres- Nous aurions pourvu les maisons de ceux qui ne croient pas au Miséricordieux de toits d’argent, avec des escaliers pour y accéder.. c'est -à- dire des escaliers d'argent- selon Ibn Abbas, d'al-Hassan , de Qatada, de Suddi,Ibn Zayd et d'autres... y accéder signifie: les monter...doter leurs maisons de portes.. c'est-à-dire de serrures pour fermer les portes ... et de lits pour qu’ils puissent s’y reposer tout cela (les équipements) seront en argent et en or. Puis Il dit: Mais tout cela n’aurait été qu’une jouissance éphémère d’ici-bas... C'est-à-dire que tout relève des bien de cette vie éphémère et méprisable auprès d'Allah Très-haut. En d'autres termes, Allah Très-haut leur donnerait en compensation de leurs bonnes actions accomplies ici-bas des aliments à manger et des boissons à boire de sorte qu'une fois dans l'au-delà , ils n'aient plus auprès d'Allah une seule bonne ouvre à récompenser. Puis Il dit: la vraie vie est celle qui est dans la vie future et qu’Il réserve à ceux qui Le craignent. Autrement dit, on la leur réserve à l'exclusion de tout autre.» Extrait du Tafsir d'Ibn Kathir (7/226-227). Voir le Tafsir de Saadi,p. 765.

Deuxièmement, la leçon à tirer de ces versets est qu'ils abaissent la vie d'ici-bas et indiquentqu'elle ne pèse pas auprès d'Allah le poids de l'aile d'une moustique et que si Allah l'avait voulu, Il aurait donné au mécréant tous les biens qu'ils auraient convoité à cause du peu d'importance qu'Il leur accorde. Cependant , de par Sa miséricorde, Il ne leur a pas ouvert toutes les portespour éviter que cela ne tente les gens etles amène à se précipiter dans la mécréance et l'oubli de la vie future.

Ibn Abi Chaybah a rapporté(7/105) grâce à une chaîne authentique qu' Ibn Massoud a dit: Certes, Allah met les biens d'ici-bas à la disposition de celui qu'Il aime et à la disposition de celui qu'Il n'aime pas. Mais Il ne donne la foi qu'à celui qu'Il aime. Quand Allah aime quelqu'un , Il lui donne la foi.

Voilà pourquoi le musulman ne doit pas s'attrister quand il se trouve en difficulté et voit le mécréant dans l'aisance. Il doit avoir une bonneopinion d'Allah et penser qu'Allah ne l'a pas privé des biens d'ici-bas par mépris pour lui et n'en a pas donné au mécréant pour l'honorer puisque c'est l'inverse qui est juste.

Al-Bokhari (4913) et Mouslim (1479) ont rapporté qu'Omar (P.A.a) se rendit une fois auprès du Messager d'Allah (Bénédiction et salut soient sur lui) et s'aperçut qu'il avait dormi sur une nette qui laissa des traces sur son corps et qu'il s'était servi d'un oreillon fabriqué à partir d'une peau avec une housse en paille. .. Omar raconte: quand j'ai vu les traces de la natte sur ses flancs, j'ai pleuré.

- Pourquoi pleures-tu?

-Messager d'Allah, Chosroes et César mènent leur vie (de luxe) tandis que toi, Messager d'Allah...(tu vis dans cet état)

-Ne te contentes-tu pas qu'on leur donne la vie d'ici-bas et nous réserve la vie future?

Troisièmement, nous ne connaissons pas une cause particulière pour la révélation de cenoble verset. Il s'inscrit dans le contexte des versets qui soulignent la bassesse de cette vie et de ceux quila privilégient, exhortentà cultiver (œuvrer ) pour l'au-delà afin d'obtenir sa récompense, ses positions et tout ce qu'Allah a promis à ses partisans en fait de délices durables. C'est dans ce sens que le Très-haut dit: En vérité, la vie d’ici-bas n’est faite que de plaisirs éphémères. (Coran,3:185). Le Très-haut dit encore: La vie de ce monde n’est que jeu et futilité, tandis que la vie future est bien meilleure pour ceux qui craignent le Seigneur. N’y avez-vous pas songé? (Coran,6:32).

S'agissant de l'histoire de Coré, elle fournit une illustration et une preuve tirée de la réalité historique du contenudesdits versets et d'autres qui indiquent la bassesse de la vie d'ici-bas et sa dureté envers ceux qu'elle aura détournée de laviefuture puisqu'ils s'y seraient entièrement donné au détriment de l'obéissance envers Allah et Son culte.

Les versets montrent que quand les biens éphémères abondent chez les gens, ils les poussent vers la tyrannie et l'oubli de la gratitude due au Bienfaiteur. A ce propos, le Très-haut dit: Cette dernière demeure, Nous la réservons à ceux qui ne veulent être, sur Terre, ni altiers ni corrupteurs. Et ce sont ceux qui craignent leur Seigneur qui auront la fin la plus heureuse. (Coran,28:38). Voir à toutes fins utiles, les réponses données à la question n° 175615,à la question n°84091et à la question n°147234

Allah Très-haut le sait mieux.

Envoyer les observations