Mardi 14 Djoumada 2 1440 - 19 février 2019
Français

La présence de femmes dans la même salle aux côtés des hommes pour assister à une rencontre culturelle

question

En ce qui concerne l'usage des salles de conférence qui abritent les rencontres culturelles, est-il permis de placer les femmes à l'arrière de la salle (de théâtre) sans mettre une barrière pour les séparer des hommes? Il faut savoir que si on installe une barrière, elles ne pourront pas voir les activités. Faut-il les installer dans une salle séparée où elles peuvent écouter les activités à travers un écran de télévision?

texte de la réponse

Louanges à Allah

S'il s'agit d'organiser une rencontre religieuse ou culturelle utile et si les femmes veulent y participer vêtues du voile intégral et s'il n'y a aucun contact direct entre hommes et femmes ni aucune autre violation de la loi et si les hommes s'installent dans les premiers rangées et que les femmes s'installent derrière eux à une distance convenable de sorte que tout le monde puisse écouter la conférence sans mixité et sans que les femmes élèvent leur voix, la situation ne représente aucun inconvénient, même en l'absence d'une barrière séparant les hommes des femmes. Nous l'avons déjà expliqué dans la réponse donnée à la question n° 129693.

On a interrogé Cheikh Ibn Baz (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) en ces termes:« Nous disposons d'une mosquée dans laquelle une aille séparée du reste de la mosquée par un mur mais équipée d'un haut parleur est réservée aux femmes. Celles-ci peuvent entendre l'imam et les enseignants. Un jour, un homme se lève pour détruire le mur de séparation en utilisant comme argument ce hadith du Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui): Les hommes forment une rangée puis les enfants puis les femmes. Ce fut la source d'une intense dispute. Quelle est votre orientation?»

Voici sa réponse: «Tout cela ne fait l'objet d'aucun inconvénient. Du temps du Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) priaient avec les hommes mais derrière eux et sans barrière. Ni mur ni rien d'autre ne les séparait. Les femmes se voilaient correctement et priaient à l'arrière de la mosquée conformément au hadith authentique qui dit:« Les meilleures rangées des hommes sont les premières et les pires les dernières. Les meilleures rangées des femmes sont les dernières et les pires les premières. Car ces dernières sont les plus proches des hommes. Si les femmes prient au bas de la mosquée derrière les hommes et bien voilées, la situation ne comporte aucun inconvénient et l'on n'a pas besoin de construire un mur ou d'autre (dispositif de séparation).

Toutes fois, si on édifie un mur ou installe un rideau afin qu'elles soient à l'aiseet puissent se dévoilerà leur guise, cela ne représente aucun inconvénient car il s'agit de leur aménager un lieu de prière où elles se trouvent à l'aise et entendent le haut-parleur ou la voix de l'imam sans haut-parleur. Tout cela ne représente aucun inconvénient, l'affaire étant l'objet d'une grande latitude. Allah soit loué.

Si on peut aménager une fenêtre à travers laquelle on voit l'imam et les fidèles derrière lui et qui permette aux femmes d'entendre la voix de l'imam, cela ne fait l'objet d'aucun inconvénient. Tout le sujet est à traiter avec une grande latitude qui exclut l'excès de rigueur. On peut édifier un mur ou aménager une fenêtre ou installer un rideau ou se passer de tout cela. C'est bon et entièrement permis. Allah soit loué. Du temps du Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) ni mur ni aucun autre dispositif ne les séparait des hommes. Elles se voilaient et priaient derrière les hommes.» Extrait de fatwa nouroune alaa ad-darb (12/267-269).

Allah le sait mieux.

Envoyer les observations