Vendredi 19 Rabii 2 1442 - 4 décembre 2020
Français

Le statut de la pratique des jeux qui accompagnent la célébration des fêtes non musulmanes

Question

Ma soeur et moi-même pratiquons un jeu culinaire.Le jeu comporte un aspect  cérémonial relevant de leurs fêtes (celles des non musulmans). Nous avions l’habitude de changer le décor du restaurant.Et puis nous avons cessé de le faire depuis. Toutefois, nous ne pouvons pas contourner l’aspect cérémonial.(du jeu ) Commettons-nous  un péché en continuant de pratiquer ce jeu?

Texte de la réponse

Louange à Allah.

Louanges à Allah

Il n’est pas permis de célébrer les fêtes des non musulmans ni celles inventées par certains musulmans, même s’il s’agit d’une célébration intégrée dans la pratique d’un jeu. Car il n’est pas permis d’agréer un interdit ni de l’approuver encore moins d’y participer.

Les musulmans n’ont aucune fête à célébrer en dehors de celle du fin de Ramadan et celle du Sacrifice.Toutes les autres fêtes constituent des innovations. Si on les célèbre dans le sens de leur intégration au culte, l’innovation est alors  décriée.Si elle ne possède aucun caractère cultuel, on les interdit parce que leur auteur imite les mécréants connus pour leur tendance à créer et célébrer des fêtes.

Abou Dawoud (1134) et an-Nassai (1556) ont rapporté d’après Anas : « A l’arrivée du Messager d’Allah (Bénédiction et salut soient sur lui) à Médine, les habitants avaient deux journées au cours des quelles, ils se livraient à des activités ludiques.Il leur dit:

- Pourquoi ces deux journées? 

- Nous leur avions toujours consacrées à ces activités. 

- En vérité, Allah vous les leur remplace par la fête du Sacrifice et celle de la rupture du jeûne de Ramadan.  (hadith jugé authentique par al-Albani dans as-silsilah as-sahihah ( 2021 )

Le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui)  a dit:  Quiconque s’assimile à des gens fait partie d’eux.  Rapporté par Abou Dawoud, 4031) e jugé authentique par al-Albani dans Sahihi Sunani Abi Dawoud.

S’il n’est pas possible de supprimer cet aspect du jeu et si l’on est obligé d’y participer , alors il faut y mettre fin car les jeux autorisés parce qu’exempts de cet aspect là permet de s’en passer.

Il en est de même des jeux qui créent chez les tout petits l’attachement aux futilités qui les amène à célébrer la fête de l’amour, la fête Barby et la Noël . Il faut les éviter et mettre les tout jeunes en garde contre elles. Voir à toutes fins utiles la réponse donnée à la question n°237205.

Allah le sait mieux.

Source: Islam Q&A