Vendredi 17 Chaabaan 1441 - 10 avril 2020
Français

Il veut instruire ses collègues mais ils se détournent de lui par jalousie

Question

Je crois profondément qu’Allah le Puissant et Majestueux m’a inspiré l’amour sincère de la diffusion du bien. Je ne le dis pas pour me glorifier mais je veux réellement et en toute sincérité diffuser le bien et le savoir au sein de mes collègues. Cependant des réactions dictées par la jalousie les empêchent de répondre favorablement et je voudrais savoir:

1. Devrais-je poursuivre ms efforts auprès d’eux en dépit de ce que  je vois et j’entends en fait de jalousie , de détournement et de rejet de mon offre?

2. Quelles sont les actions que je devrais entreprendre pour qu’ils réagissent favorablement? Puisse Allah le Pissant et Majestueux vous accorder une belle rétribution.

 

Texte de la réponse

Louanges à Allah

Il est normal de rencontrer de telles réactions quand on s’engage à inviter les gens à bien faire. Celui qui prend sur soi l’engagement à appeler à Allah et à diffuser un bon enseignement doit s’armer de patience, de douceur et de sagesse.

Si, au sein de vos collègues il y a un groupe qui désire apprendre et un autre qui ne le veut pas , vous devez continuez à dispenser votre enseignement au groupe qui en a besoin au lieu de les en priver. Si vous observez de la jalousie ou de la haine chez un groupe , il convient de savoir que celui qui choisit de dispenser un bon enseignement doit demeurer patient, et transcende leurs comportements d’ignorants car la qualité qui caractérise les fidèles serviteurs du Clément  dont Allah le Très-haut parle en ces termes: « Les serviteurs du Tout Miséricordieux sont ceux qui marchent humblement sur terre, qui, lorsque les ignorants s’adressent à eux, disent: «Paix», » (Coran,25:63) Oppose une belle réaction à leurs mauvais agissements dans l’espoir d’opérer un changement en eux et de protéger vos rapports contre les  instigations diaboliques. S’ils persistent à rejeter votre enseignement, il est plus sage de ne pas chercher à les contraindre car c’est souvent inutile et peut même entraîner un rejet farouche de la vérité. Allah le Très-haut dit: « Par la sagesse et la bonne exhortation appelle (les gens) au sentier de ton Seigneur. Et discute avec eux de la meilleure façon. Car c’est ton Seigneur qui connaît le mieux celui qui s’égare de Son sentier et c’est Lui qui connaît le mieux ceux qui sont bien guidés » (Coran,16:125)

Cheikh Ibn Outhaymie (Puisse Allah le Très-haut lui accorder Sa miséricorde) a dit: « La sagesse veut qu’on agisse avec pertinence en choisissant le moment, la place et le discours appropriés car il y a des endroits et des moments où il ne faut pas livrer un sermon. De même , il y a des personnes que vous ne devriez sermonner  en aucun cas. Il faut plutôt attendre qu’on soit plus disposé à accepter les sermons. » Extrait de Charh riayaadh as-Salihiine (4/73)

Si vos collègues au travail ne veulent rien apprendre de vous, allez chercher d’autres qui voudraient profiter de vous pour s’instruire.

Allah le sait mieux.

Envoyer les observations