Lundi 2 Rabii 2 1440 - 10 décembre 2018
Français

L’invocation prononcée en chœur pendant la circumambulation

question

Nous nous rendons compte que quand certains pèlerins s’adonnent à la circumambulation, ils sont accompagnés d’un guide qui prononce des invocations suite auxquelles les autres disent : amen. Qu’en pensez –vous ?

texte de la réponse

Louanges à Allah

Cheikh Muhammad ibn Outhaymine (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) a a dit : «Une des erreurs commises par les pèlerins consiste à se regrouper autour d’un guide qui les accompagne lors de la circumambulation et leur dicte à haute voix une invocation reprise en chœur par les autres. Il en résulte un vacarme chaotique qui dérange les autres pèlerins au point qu’ils ne savent plus ce qu’ils disent. Ce qui exclut la révérence et nuit aux fidèles serviteurs présents en cet endroit sûr.

Le guide ferait bien mieux si, une fois arrivé devant la Kaaba, il s’arrêtait et disait : faites ceci et dites ceci. Prononcez les invocations de votre choix et les accompagne ensuite tout au long de la circumambulation pour éviter qu’ils commettent des erreurs et pour s’assurer qu’ils accomplissent la circumambulation calmement et de manière révérencieuse. Agir ainsi leur permettrait d’invoquer leur Maître dans la crainte et l’espérance ; dans l’humilité et la discrétion pour Lui demander ce qu’ils aiment et comprennent tout en évitant de nuire aux autres.

Une autre erreur non moins condamnable réside dans l’élévation de la voix. En effet, certains pèlerins en circumambulation prononcent leurs invocations d’une voix élevée avec une exagération qui dérange et exclut la révérence et le respect de la Maison, et perturbe la quiétude des pèlerins occupés par leur pratique cultuelle.

D’après Abou Said, le Messager d’Allah (Bénédiction et salut soient sur lui) effectuait une retraite pieuse dans la mosquée lorsqu’il entendit les fidèles lire le Coran à haute voix. Il leva le rideau et leur dit : attention ! Chacun de vous est en train de s’entretenir avec son Maître. Que les uns ne dérangent pas les autres. Ne lisez pas trop fort ou ne récitez pas trop fort quand vous priez. » (Cité par Abou Dawoud, 1332 et jugé authentique par al-Albani dans Sahih Abou Dawoud, 1183.)

Toujours est-il que certains pèlerins – puisse Allah les guider et nous guider avec eux- tiennent à élever leur voix quand ils prononcent des invocations sur l’aire de circumambulation. Ce qui entraîne les inconvénients que nous avons évoqués, à savoir l’exclusion de la révérence, le manque de respect pour la Maison et le dérangement des pèlerins en circumambulation, toutes choses qui contredisent le sens apparent de la parole du Très-haut : Invoquez votre Maître avec révérence et discrétion car Il n’aime pas les agresseurs. 

Envoyer les observations