Vendredi 21 Chaabaan 1440 - 26 avril 2019
Français

Amour et mariage

question

L’amour qui aboutit au mariage est-il interdit?

texte de la réponse

Louanges à Allah

Premièrement, le lien sentimental unissant un homme à une femme qui lui étrangère et qu’on appelle amour fait partie d’un ensemble de choses interdites parce que susceptibles d’entraîner des dérives aux point de vues religieux et moral. Aucun homme raisonnable ne doute de l’interdiction d’une telle liaison. Elle entraine des tête à tête  et amène l’homme à regarder la femme et à lui parler de son amour et de son admiration. Ce qui favorise l’excitation du plaisir charnel.La relation amoureuse peut avoir une conséquence bien plus grave, comme cela se constate de nos jours.

Nous avons cité un ensemble d’interdits dans le cadre de la réponse donnée à la question n° 84089.

Deuxièmement, des études ont prouvé l’échec des mariages fondés sur un amour antérieur et la fréquente réussite de mariages non précédés d’une relation amoureuse interdite, mariages qualifiés couramment de traditionnels.

Une étude de terrain menée par un professeur français de sociologie a donné ce résultat:  « Le mariage réussit mieux quand le couple n’a pas connu une relation amoureuse antérieure.

Une autre étude conduite par le professeur de sociologie, Ismail Abdoul Bari Aly et portant sur 1500 familles a eu pour résultat que plus de 75 pour cent des mariages précédés d’une relation amoureuse se sont terminés par le divorce alors que le pourcentage est inférieur à 5 pour cent pour les mariages traditionnels c’est -à-dire non précédés d’un lien d’amour

Voici les plus importantes causes de ce résultat:

1. L’aveuglement sentimental qui empêche de voir les défauts et d’y faire face. Selon l’adage, l’oeil satisfait est incapable de voir les défauts.Pourtant il se peut que l’un des parties ou toutes les deux possèdent des défauts incompatibles avec le tempérament de l’autre partenaire et que cela ne se manifeste qu’après le mariage.

2.  Les amoureux croient souvent que la vie n’est qu’un voyage d’amour sans fin.C’est pourquoi on voit qu’ils ne parlent que d’amour et de rêves… Quant aux éventuels problèmes de ménage et les voies et moyens d’y faire face, ils ne les abordent pas dans leurs conversations.Leur croyance d’amoureux ne tarde à se heurte à de tels problèmes et aux responsabilités de la vie conjugale.

3. Les amoureux ne sont pas habitués au dialogue et à la discussion mais plutôt à sacrifier (de intérêts ), à faire des concessions volontaires pour satisfaire l’autre partenaire.Le désir exagéré de chacun à consentir plus de concessions que l’autre peut provoquer un confit. Une fois mariés, le choses changent complètement, et leur disputes débouchent sur un problème car , apparent , chacun était habitué à voir l’autre se rallier à son opinion sans discussion.

4. L’image qu’affiche chacun des amoureux devant l’autre n’est pas sa véritable image.On se montre doux, fin et sincèrement dévoué à l’autre pendant la période de l’amour  . Mais cette conduite artificielle ne peut pas durer toute la vie, et la vraie image émerge après le mariage et les problèmes surgissent avec elle.

5. La période marquée par l’amour déborde de rêves et d’exagérations sans rapport avec la réalité qui s’impose après le mariage. L’amoureux promet à son bien-aimée qu’il va lui offrir un fragment  de la lune et ne cherche rien de moins que de la rendre la plus heureuse femme sur terre.. A son tour, la femme se dévoue entièrement à lui et ne lui exprime aucune demande ni désir parce que toute contente de l’avoir pour elle seule! Empruntant la langue de l’amoureux, on dit : « Le nid de l’oiseau nous suffit. » « une petite bouchée nous suffit. » « Norris-moi de fromage et d’olive. » entre autres propos sentimentaux exagérés que leurs auteurs oublient vite une fois mariés. Car la femme commence à se plaindre de l’avarice de son mari et de son refus de satisfaire ses désirs alors que le mari se montre agacé par la fréquence des demandes de dépense exprimées par sa femme.

6. Vu ces raisons, nous nous étonnons pas si chaque partie déclare après coup qu’elle a été trompée, qu’elle était trop empressée . C’est ainsi que l’homme  en arrive à regretter de n’avoir pas épousé unetelle auparavant proposée par son père et que la femme , à son tour, regrette de ne pas avoir choisi untel d’abord préféré par les siens puis reconduit pour  réaliser son désir. D’où ce pourcentage très élevé de divorces mettant fin à des unions que les concernés considéraient auparavant comme les plus réussies sur terre!

7. Troisièmement, les causes ci-dessus évoquées sont évidentes et vérifiées.Toutefois, on ne doit pas minimiser la principale cause de l’échec des mariages précédés par des relations interdites.Il s’agit de les avoir menées en toute désobéissance à l’ordre d’Allah. L’islam ne peut pas entériner une relation pécheresse, même quand elle doit aboutir au mariage. Ceux qui l’entretiennent s’exposent à une punition divine inévitable . Sous ce rapport, Allah le Très-haut dit: « Et quiconque se détourne de Mon Rappel, mènera certes, une vie pleine de gêne, et le Jour de la Résurrection Nous l’amènerons aveugle au rassemblement » (Coran, 20:124) La difficile et pénible vie résulte de la désobéissance à Allah et de l’abandon de Sa révélation. Le Très-haut dit: « Si les habitants des cités avaient cru et avaient été pieux, Nous leur aurions certainement accordé des bénédictions du ciel et de la terre. Mais ils ont démenti et Nous les avons donc saisis, pour ce qu’ils avaient acquis. » (Coran,7:96) La bénédiction divine  récompense la foi et la crainte d’Allah. L’absence de la première doublée de la faiblesse de la seconde, la bénédiction baisse ou disparait. Allah le Très-haut dit: «Quiconque, mâle ou femelle, fait une bonne œuvre tout en étant croyant, Nous lui ferons vivre une bonne vie. Et Nous les récompenserons, certes, en fonction des meilleures de leurs actions. » (Coran, 16:97). La belle vie est le fruit de la foi et de la bonne oeuvre.  Allah , l’Incommensurable a dit vrai quand Il S’est exprimé en ces termes: « Lequel est plus méritant? Est-ce celui qui a fondé son édifice sur la piété et l’agrément d’Allah, ou bien celui qui a placé les assises de sa construction sur le bord d’une falaise croulante et qui croula avec lui dans le feu de l’Enfer? Et Allah ne guide pas les gens injustes. » (Coran,9:109)

8. Celui qui s’est marié après avoir noué une relation interdite avec son épouse doit s’empresser à se repentir et à solliciter le pardon (d’Allah) et démarrer une nouvelle vie fondée sur la foi, la crainte d’Allah et la bonne oeuvre. Référez vous à la réponse donnée à la question n°23420 qui contient davantage d’éléments utiles. Puisse Allah assister touts à faire ce qu’Il aime et agrée.

Allah le sait mieux.

 

Envoyer les observations